Interview : Battista Tarantini


Merci tout d'abord à Battista Tarantini pour le temps accordé au blog

En exclusivité cette auteure Française se confie pour vous.

Son Roman :


Résumé :

Avant, mon créneau c’était la météo. Jusqu’à ce que j’embarque à bord de l’USS Percival Lowell et croise la route d’Andreas Van Allen, pilote de chasse sur ce monstrueux navire. Comme à Hollywood, le Capitaine Van Allen est charismatique, frondeur… Terriblement sexy ! Et c’est mon supérieur, que j’ai rencontré dans des circonstances qui me laissent présager le pire, moins d'une heure seulement après mon arrivée... Comment suis-je censée faire la pluie et le beau temps quand je ne rêve que de le démolir ? À moins qu'il ne s'agisse d'autre chose...

Présentation :



Embarquement  le 25 juin 2015!
Sa page Facebook : ICI

INTERVIEW BYALY


Pourriez-vous vous présenter pour les lectrices qui ne vous connaissent pas ? 

Battista : 

Je suis Battista Tarantini, une des dernières recrues de Tamy Blackred pour Angels Editions. Auteur, rêveuse et gourmande. Je m’apprête à prendre mon envol dans une semaine,  j'ai hâte d'être lue hors les systèmes de publication nébuleux que j'ai pu tester auparavant.



Votre roman Above all sort le 25/06 chez angels Editions 
comment vous ai venu l’idée de l’écrire ? 

Battista : 

C’est l’anecdote la plus banale qui soit pour un auteur ! Je me suis levée avec l’USS Percival dans la tête (le porte-avions, une des stars d’Above All). Et le couple phare de l’aventure, j’ai nommé Alexi Snow et Andreas Van Allen. Pour tout vous dire, j’avais surtout rêvé d’une partie de jambes en l’air mémorable cette nuit-là… Ni une ni deux, j’ai dégainé ma plume et j’ai écrit le premier chapitre de cette histoire en quelques heures. Vous connaissez la suite. Ou plutôt la fin ! La traversée n’a pas été de tout repos. À l’image de celle d’Above All, finalement ! Mais ceci est une autre histoire… Vous reviendrez me voir après la sortie pour ça ?
Archer Top Gun animated GIF

Pourriez-vous présenter votre héros en quelques lignes ? 

Battista :

Difficile de parler d’un héros plus que d’un autre. Il y a Ice, bien sûr… C’est le pilote de chasse hollywoodien par excellence ! Je l’ai pensé en restant dans les codes de la romance érotique. Alors, oui, il est canon, il a les yeux revolver, un corps à se damner. En plus, il a très mauvais caractère ! Il est le supérieur de mon héroïne Alexi Snow, ce qui lui donne encore plus de pouvoir (et de sex appeal… Il n’y a pas à tortiller, depuis Fifty Shades, les types un poil autoritaires ont le vent en poupe…). Mais il a aussi beaucoup d’humour, il est très joueur, et provocateur.

Et surtout, il pilote… Celles qui ont rêvé avec Tom Cruise dans Top Gun, Josh Hartnett dans Pearl Harbor, s’y retrouveront. Sans compter, qu’il n’est pas seul à bord du Percival. Teddy Bear, son second, est craquant ! 
 Il a fait le bonheur de certains membres du comité de lecture de chez Angels ! Demandez-leur des nouvelles de Drake ! 

Miss Météo, alias Alexi Snow est trèèèès bien entourée, je vous le promets ! 





.

Avez-vous pensé à une personne en particulier pour votre héro ? 



Absolument pas ! Et je compte sur les futures lectrices d’Above All pour me faire des propositions !



si oui est-il un fantasme (oui oui on se dit tout) 

Battista :

Un fantasme ? Sans doute. On ne va rien se cacher donc !


Above All Embarquer est le tome 1 avez-vous commencé à écrire le tome 2 ?

Battista :

Je peux même vous annoncer que les tome 2 et 3 sont en boîte ! Je m’attelle en juillet à l’écriture du tome 4, puis suivra le tome 5, le dernier opus de cette saga. Ma plume me démange, j’ai hâte d’en découdre ! Particulièrement en découvrant votre enthousiasme à la veille de la sortie d’Embarquer. Il ne va pas falloir que je vous déçoive !



Quelques mots pour vos futures lectrices ? 

Battista :

J’espère que j’aurai su vous embarquer ! Que vous aurez envie de poursuivre l’aventure avec Ice, Lex, Teddy Bear, Zora, et tous les autres !

Je vous promets de beaux paysages, des baptêmes de l’air déments ! J’ai d’ailleurs travaillé en étroite collaboration avec un pilote, vous verrez à quel point on s’y croirait ! Je ne vous cache pas avoir eu le mal de l’air durant les premières phases de correction !

Mais je vous promets aussi beaucoup d’amour, et du sexe à la hauteur de la tempète du couple principal ! Sans fleur, sans cœur, sans chocolat. Juste du kérosène et des G (l’unité de mesure qui quantifie les accélérations des avions de chasse !).

Embarquer vous donne le ton, pose les bases des intrigues que vous suivrez dans les trois prochains tomes, vous aligne sur la piste, arrimé à la catapulte (vous comprendrez mieux dans une semaine ;-)) Ensuite, si vous restez, il vous suffit de fermer les yeux pour encaisser le choc de la poussée du décollage, et je m’occupe du reste ! 

jet animated GIF

Battista pour finir si vous deviez vous décrire avec 3 titres de livres 
quels seraient-ils ?

Battista :

C’est le genre de question que je redoute ! Vous aurez remarqué que je suis très bavarde, d’ailleurs… Non pas que j’essaie de noyer le poisson !

 Donc, aujourd’hui, je dirai, Shantaram de Gregory David Roberts, Fantomette viendra ce soir de Georges Chaulet et Alice au pays des merveilles de Lewis Caroll. Ah, et en ce moment, Au lit Dark Vador de Jeffrey Brown… 

Car, Maman et fan de Star Wars je suis, et un bébé livrovore  j’ai fabriqué… 

Star Wars Darth Vader animated GIF


Mais posez-moi la même question demain, je suis capable de vous donner une réponse différente !



MERCI pour votre temps ,  votre gentillesse  et votre Simplicité.

BONUS :

EXTRAIT :


- Lieutenant Snow.

J'aurais reconnu sa voix entre toutes.

Je me retournai lentement et, comme je m’y attendais, fis face à mon odieux et foutrement bien fichu supérieur.

- Il me semble que vous êtes toujours sous mes ordres, commença-t-il avec sarcasme.
- Je déjeunais, me défendis-je, déjà tétanisée.

- Mais encore sous mes ordres, insista-t-il.


Une autre spécificité de la vie à bord d’un porte-avions ? m’interrogeai-je, déroutée.

- Notre mode d’organisation diffère un peu de ce que vous avez connu à terre. Tant que je ne vous ai pas explicitement renvoyée dans votre cabine, vous ne devez en aucun cas fumer, boire ou vous adonner à je ne sais quelle autre activité.

Quelle autre activité ?

Je fronçai les sourcils tandis que le sang battait à mes tempes.

- Je plaisantais, Alexi ! se détendit-il enfin, faisant naître sur ses lèvres charnues un sourire diabolique.

Enfoiré.

Mon prénom sur sa langue me colla - à mon grand dam - des fourmis dans le ventre.

Je fus étonnée de le voir allumer à son tour une cigarette. Il prit place à mes côtés, ses coudes posés sur la rambarde qui nous empêchait de basculer dans l'océan, une de ses rangers posée sur le bastingage.

Il m'observait attentivement tandis que je veillais à souffler ma fumée du côté où il n’était pas. Son regard pâle sur mon visage me consumait encore à petit feu.

- Vous vous êtes engagée il y a longtemps, Snow ?

Il le savait pertinemment. La réponse était dans mon dossier.

- Quatre ans, lui répondis-je néanmoins en fixant un point imaginaire dans les eaux grises, en dessous de nous.
Peut-être avait-il décidé de faire la paix ?

- Et vous ? osai-je lui demander.

Mon audace ne parut pas l’offenser. Il sourit légèrement et je me laissai attendrir.

- Une dizaine d’années. Bien trop longtemps…

Je luttai pour cacher mon trouble tout en essayant en même temps de calculer son âge.

S’il avait suivi le cursus normal pour devenir un pilote de chasse embarquée, s’il avait ensuite quelques faits d’arme à son actif, et compte tenu de son avancement actuel, cela nous ramenait à trente et quelques années.

Un brillant et fringant trentenaire, donc.

Il était certain, en tout cas, que mes neurones fichaient le camp au pas de course lorsqu'il était dans les parages…

- Et vous avez su vous faire une place au sein de notre belle institution, reprit-il non sans ironie.

Je ne pus m’empêcher de pester intérieurement.

- On m’a fait confiance, et je suis là, Capitaine, répondis-je sèchement.

- Ça ne doit pas être facile tous les jours.


Qui provoquait l’autre, là ?

Je serrai les dents et tirai plus fort sur ma cigarette.

Imperturbable, il porta la sienne à ses lèvres, aspira et souffla une partie de la fumée dans ma direction comme il se tournait à nouveau vers moi.

Il m’observait encore, ses yeux couleur de la glace pétillant d'amusement.

- J'espère en tout cas que notre collaboration sera fructueuse, Lieutenant.

Je n'en doutais pas...

Il m'éblouit d'un sourire radieux avant de se redresser.

- Prenez encore quelques minutes. Lex.

Il y avait eu Alex, Lexi, surtout Lex Luthor durant mon adolescence.

Pire encore. En référence à ma peau laiteuse et à mes cheveux ébène, on avait même osé me surnommer Snow White ! La quintessence de la niaiserie.

- C'est Alexi, ne pus-je m’empêcher d’intervenir.

- Je le savais... fit-il avec aplomb. Je vous retrouve à quatorze heures pour le briefing, sur le pont principal. Vous y assisterez régulièrement pour comprendre de quelle manière nous fonctionnons sur le Percival. Rios sera avec vous.


Puis, sans transition, il se retourna, et se dirigea vers la porte qui menait à l'intérieur.

Je me remémorai certains détails de ce qui se cachait sous sa combinaison et constatai que même la courbe de ses omoplates sous le tissu était à tomber…

Peut-être la situation méritait-elle d’être réévaluer ?

Van Allen n'était finalement pas cet immonde connard canon, prétentieux et arrogant, mais un connard canon tout-court quand même.


Je finirais par m’y faire.

Et pour le plaisir des yeux :  BOOK TRAILER :







LE 25 JUIN 2015

Commentaires

  1. Oh super interview :)
    j'ai trop hate de le lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci je te comprends je suis impatiente aussi :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Calendar Girl, Tome 6 : Juin de Audrey Carlan

Calendar Girl Août de Audrey Carlan

Calendar Girl Juillet de Audrey Carlan