Chronique Aly : Last Light Tome 2 Night Owl M.PIERCE


tout d'abord merci Olivia pour sa confiance et l'envoi du tome 2 

Date de sortie broché : 05/11/2015
Date de sortie Epub : disponible
Prix : 17€ / 12€99 

Matt Sky a disparu. Après une escalade en solo, on a retrouvé une grande tache de sang, des lambeaux de vêtements d’alpinisme et la piste d’un animal dans la neige. Matt est présumé mort.
Hannah, sa compagne d’écriture et de jeux amoureux sait que Matt est vivant. Après les funérailles de Matt, elle s’installe sur la côte Est avec sa famille.
Nate et Seth Sky, les frères de Matt ont trouvé les derniers écrits de leur frère où il raconte les derniers jours de sa vie avec une précision déconcertante et scandaleuse. Seth veut absolument faire d'Hannah sa maîtresse. Cachés dans les bois, Matt et Hannah tentent désespérément de maintenir leur ruse et leur fusion amoureuse, mais leurs mensonges vont obliger Matt à se démasquer pour sauver Hannah qui tente d’échapper aux diffamations de Nate et de repousser les avances de Seth..

Quand réalité dépasse la fiction ou que la fiction dépasse la réalité ? 

Matt Sky a toujours eu un problème avec la popularité et sa double identité. Jeune homme de 28 ans, écrivain dans l'ombre. Il veut vivre dans l'anonymat de sa célébrité, pour continuer à profiter de sa liberté. 
Quant à la fin de Long Night il perd cette indépendance, ses démons refont surfassent. 

L'anonymat au détriment de l'existence ? 


En recevant Last light ( la dernière lumière) je vous avoue, que j'ai eu une appréhension pour le lire, durant 48h j'ai tenté de reculer l'échéance, tout en ayant cette attirance "malsaine". En effet je n'ai jamais eu autant cette impression de perdre pied en lisant une romance. Long Night m'a perturbé par sa qualité et surtout de ne pouvoir distinguer la différence entre réalité et imagination.


Un(e) auteur(e) qui nous fait perdre tout moyen, un Tome 1 finissant sur un épilogue qui brise nos acquis, le tome 2 débutant sur un prologue qui nous laisse entrevoir le pire



Last light, se déroule quelques mois après la révélation sur l'identité de M.Pierce ai été dévoilé. Matt Sky a demandé à Hannah de sacrifier leur amour, en se faisant passer pour mort, dans le seul but de laisser son talent d'écriture s'exprimer, la pression médiatique l'oppressant. 
Matt Sky, laisse ainsi transparaître toute sa noirceur, un homme qui a la limite de la paranoïa psychiatrique, préfère simuler sa mort, faire du mal à sa famille, la femme qui l'aime, pour continuer à vivre cacher. Matt, nous laisse entrevoir en profondeur tout son mal-être, ses problèmes d’égocentricités, mettant le lecteur à genoux, face à une douleur qui nous dépasse, mais que l'on espère salutaire, pour le bien-être de Matt.

Hannah m'a tout simplement émue, cette jeune femme qui se laisse "manipuler" par amour, qui accepte tout : le mensonge, la discrétion, de jouer avec les gens. Elle se laisse entraîner dans une parodie d'histoire qui la dépasse de plus en plus. Ses sentiments, perdant pied face aux gens qui tentent de la consoler. Hannah est tout simplement le dommage collatéral, un Pinocchio dans les mains d'un Gepetto désœuvré. 
Mais quand elle arrive enfin à se libérer de cette machination, nous retrouvons une Hannah différente, forte, qui décide, elle m'a tout simplement bluffé à un moment précis, l'élève dépassant le maître. 

Last Light, est un roman à double voix, un mélange de passé, de présent, laissant le lecteur perplexe de savoir si nous avons un roman dans un roman. Ma phrase peut vous paraître bizarre, mais l'intensité des mots, les phrases, la ponctuation, tous nous semblent irréels, nous perdons connexion avec la réalité. Matt Sky exprimant la douleur d'auteur(e) face aux commentaires désobligeants, au faite d'être piraté, rien n'est laissé au hasard. 

Night Owl est la série qui me donne le plus froid dans le dos et en même temps attise ma curiosité. Les deux tomes révélant en moi-même une part de voyeurisme, bizarre ? Peut-être mais c'est la sensation que j'ai en finissant ce roman. Je n'ai qu'une envie détenir le tome 3 entre les mains et finir mon aventure avec eux, malgré cette sensation de gêne qui me prend en lisant certains passages, avec cette envie de leur laisser de l'intimité.

Auteur(e) ou personnage ?

M.Pierce, pose sur le papier, son imagination ou sa vie, se soumet à la critique, il ne vit qu'à travers cet espace virtuel qu'est le net, prenant de pleins fouets la "méchanceté" de banal pseudos. M.Pierce bouscule nos acquis, notre conception de l'érotisme :

Quelle est la barrière entre érotisme et pornographie ? 

Quel regard avons-nous de la sexualité ? Des fantasmes ? De la trahison ? 

Nous aurons tous une part de vérité, une définition propre, quand vous aurez finis Last Light, posez-vous juste la question : J'en tire quelle leçon

Tout ceci vous paraît bizarre, mais en finissant ou plutôt en ayant dévoré mon roman, voilà où je me situe, la barrière entre Fiction et Réalité a été encore transgressé me rendant totalement tributaire de la folie de M.PIERCE.


Pour conclure, Last light dépasse l'entendement, il est un bout de réalité dans un monde imaginaire. Nous nous sentons comme Alice dans le terrier du lapin.

M.pierce m'a conquise, perturbé, dans un roman plus complexe qu'il n'y paraît.De nombreux indices sur notre passage, nous mettant face à la moralité, au respect. Matt nous faisant perdre pied, Hannah nous fait hurler, les personnages secondaires testant nos limites. M.Pierce est un maître des mots. J'aimerais presque découvrir cet auteur dans une littérature Type Thriller.


Deux TORNADE ET HIVER
La série : 


Le tome 3 en broché sort chez Hugo Roman Collection Blanche 
le 21 janvier 2016

Commentaires

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)