Chronique Aly : A quatre Mains Renée Carlino

 
Date de sortie 20 novembre 2015
Prix Epub : 9€99
Prix Broché 18€20

Pour s'investir dans ses études au sein d'une prestigieuse université, Mia a mis une croix sur sa vraie passion, le piano. À la mort de son père, elle part à New York et reprend le bar qu'il tenait un lieu incontournable qui offre leur chance aux jeunes musiciens. C'est là qu'elle rencontre Will, un guitariste qui incarne exactement le style de vie auquel elle s'est refusée. Après s être liée d amitié avec Will, Mia lui propose de devenir son colocataire. Finira-t-elle par laisser libre cours à ses passions ?

 Histoire personnelle ou Fiction ? 



Mia est une jeune femme qui suite au décès de son père, prend une très grande décision : changer sa vie et partir sur les traces de celui qu'elle a peu connu. Née d'un amour d'été, la jeune femme à vécu auprès de sa maman et de son beau-père. Son papou ( comme elle le surnommait) était un musicien, bohème, qui tenait un bar concert à New York. Cette jeune femme tiraillée par sa passion "Frivole" pour la musique et son doctorat de commerce ne cherche qu'une chose, sa véritable place dans la vie.



Jeune femme de 25 ans, Mia, c'est toujours battue, pour ne pas ressembler à ses parents. Image du couple qu'elle déplore, ses parents n'ont pas su vivre leurs amours, malgré une attirance forte. 
Mia est une jeune femme que j 'ai détestée, elle est instable, perdue, effacée et tellement gamine. Elle ne sait absolument pas ce qu'elle veut. Dans la vie, elle prend la voie de son père, mais elle recherche une stabilité reflet de la vie de sa mère. Passionnée depuis enfant , par la musique, elle se rebiffe quand les gens parlent de sa passion comme un passe-temps et en même temps, elle rejette totalement le don qu'elle a en elle. Comme si elle en avait honte. Elle vit le deuil comme une punition. 

Will est mon coup de cœur, ce jeune homme de trente ans, veut vivre de sa passion pour  la musique, sans être un produit marketing. La musique est un art, il veut en faire profiter tout le monde. Il a une âme pure. Il est tendre, aimant, simple. Ce jeune homme ne veut que vous percutez de plein fouet. Il est même parfois naïf  dans ses démarches tellement il ne voit pas le mal autour de lui.  Will est patient, un homme que l'on ne peut qu'aimer au -delà de tout. 


A quatre mains est un roman doux, qui vous fera hurler de colère. Une romance contemporaine sans érotisme juste des moments de complicités.

L'auteure nous délivre là, deux parcours, une jeune femme, fille unique, dans une famille recomposée, qui a été aimé au-delà de tout, mais qui au travers d'un passé familial, se met des barrières.  Cette jeune femme, qui a toujours refusé l'évidence, va devoir trouver sa place et sa propre Voix/Voie. Enfin, celui d'un jeune homme qui à peur, peur de vivre, peur d'être lui, il a peur de décevoir tout simplement. Il cherche sa place dans un milieu de requin. Sans jugement.
Cette romance, j'ai mis presque 5 jours à la lire. Pas que le roman ne soit pas bon, bien au contraire, mais le comportement de la jeune  Mia m'a perturbé. Cette jeune femme est tellement indécise, que ma colère prenait le dessus, sur ma lecture. J'avais envie de l'abandonné, de la secouer et lui dire bon laisse tomber, Will ne te mérite pas. En même temps, Will m'attirait, j'avais tellement envie qu 'il trouve enfin la paix et le bonheur qu'il mérite. 

A quatre  mains, est un roman qui parle d'acceptation. Il faut tout simplement être la personne que l'on doit être et non se cacher derrière un rôle ou la volonté d'autrui. Pour vivre pleinement sa vie et être heureux, il faut vivre. 
Un roman comportant des chapitres assez cycliques, lié au comportement de la jeune Mia, même si le début et la fin sont très perturbants et apportant une vision autre. En effet, j'ai eu cette impression que l 'auteure était elle-même dans le livre, comme si elle nous rapportait l'histoire d'une rencontre. 
Une auteure que je découvre, un style et un phrasé très percutant, même si l'histoire qui nous est contée ici, ne pourra pas plaire à tout le monde. Ce roman, n'a pas de scènes explosives ou un héros dominant, au contraire, la jeune femme est perdue et Will est timide et discret. Une romance qui se lit, sans  chercher plus loin, juste accepter la leçon. 
Printemps et Pluie 
 


Commentaires

  1. Je me retrouve totalement dans ta chronique ! On est du même avis :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :) Merci :) contente que l'on se retrouve dans une lecture ;)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)