Chronique Aly : Hantée Christina Lauren

Couverture : The house

Merci pour votre confiance
Dès : 

Date de sortie 07/01/2015
Prix Epub 12€99
Prix Broché 17€
Lien directionnel pour achat 

Delilah Blue n’a d’yeux que pour Gavin. Le regard ténébreux et la silhouette toujours parée de noir, le garçon a l’air de sortir tout droit de l’univers sombre et – il faut l’avouer – franchement tordu de ses dessins. Tout chez lui est bizarre, jusqu’à la vieille bâtisse dans laquelle il vit, qui donne une sorte de cachet inquiétant à leur petite ville.
Lorsque Gavin décide d’emmener Delilah chez lui, un privilège exceptionnel, elle découvre avec stupeur que les lieux semblent capables de communiquer. Cheminée, par exemple, allume sur demande son propre feu. Lit s’agrandit selon les exigences de Gavin, et Piano lui a appris à jouer lorsqu’il était petit…
Très vite, Delilah va comprendre que ce qui vit ici n’est pas humain…À quel prix gagnera-t-elle le droit d’aimer le propriétaire de ces lieux tourmentés ?

Délilah Blue jeune lycéenne, revient après 6 ans  d'internat à plus de 2000 km de chez elle. Faute de moyens financiers, ses parents, on dut se résigner à la faire revenir à la maison, et lui faire poursuivre ses études dans un établissement public.

Delilah retrouvera-t-elle son ami d'enfance ? 

Christina Lauren nous, on écrit un young adult époustouflant. Un savoureux mélange de Famille adams et de poupée chucky. Effrayant ? Non, pas du tout, un univers et une histoire unique. Qui se dévore, mais attention, la lumière éteinte, peut être que tout prend vie.....

Hantée est peut-être un roman young adult, dans la forme, mais il va plaire à tout le monde, parents comment adolescents. En effet, quel adulte ayant encore son âme d'enfant, n'a pas plus jeune, espéré voir un monde étrange s'ouvrir à lui. 

Cette histoire, qui est à la fois racontée et vécue ( il et je), nous présente le quotidien de deux adolescents. Délilah et Gavin.

Enfant, Délilah à toujours montré une différence, une certaine spontanéité, curiosité, qui aux yeux de ses parents étaient considérée comme "bizarre". En l'éloignant de leur domicile, ils voulaient d'une certaine façon vivre dans un monde où tout est beau et tout est gentil, avec des idées bien précises. Cependant, le chômage et la fortune de la grand-mère dépensé dans des soins médicaux, la jeune fille est "rapatriée" à domicile, pour leurs plus grands regrets. 
Délilah retrouvant ainsi : anciens camarades de primaire et "son premier amour". Cette jeune fille est tout simplement surprenante. A la fois téméraire, impétueuse, elle sait ce qu'elle veut, et ne ressemble à personne d'autre. De nombreuses fois elle fera preuve de courage, nous fournissant à nous lecteurs les pires angoisses qu'il ne lui arrive du mal.

Gavin, (vous l'aurez compris à partir du résumé du livre), est un jeune homme différent. Vivant dans une grande bâtisse unique en son genre. Ce lycéen, à depuis son plus jeune âge été différent, dans le caractère et dans sa prestance. Solitaire, ayant peu d'amis, en retrouvant Délilah, son monde qui était sombre, retrouve petit à petit la lumière qui ne pensait jamais entrevoir : Enfin quelqu'un d'humain l'aime.

c'est peut-être bizarre ce que je vais vous dire, même, si en commençant votre lecture, vous aurez cette impression d'oppression, d'angoisse curieuse qui va prendre le dessus, continuer votre lecture, faite là découvrir à votre adolescent n'ayez aucune crainte.

"Hantée", du titre anglais "THE HOUSE"  allie douceur et ambiance étrange, un subtil mélange de fantastique  avec un soupçon d'horreur. 

Cette histoire démarrant principalement sur des points de vues assez longs de Délilah, entre coupés par ceux de Gavin, au fur et à mesure de notre progression Davin devient le héros et prend de plus en plus de place dans ce monde magique. Permettant de pénétrer en profondeur dans son univers. Une écriture caractéristique des deux auteures, mais avec une nouveauté : la subtilité. 
Un jeu de séduction appréciable, et surtout ampli de tendresse.

Laissez-vous succomber à un monde où magie est synonyme d'addiction. 

Commentaires

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)