Chronique Aly : Archer's Voice Mia shéridan


 Date de sortie 04/02/2016
Prix Epub / Broché : 12€99 / 17€
Lien directionnel ci dessous pour achat :



Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu'elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu'elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix. Archer's voice parle de la rencontre d'une femme dont la mémoire reste bloquée sur une nuit d'horreur et d'un homme pour qui l'amour est la clé de sa liberté. C'est l'histoire d'un homme silencieux qui vit avec une blessure terrible et de la femme qui va l'aider à retrouver sa voix. C'est une histoire de souffrance, de destin, et du pouvoir de l'amour. Un roman poignant et captivant. Un héros sensuel et émouvant. Une héroïne blessée

Un roman tendre tout en délicatesse et tellement émouvant
que vous ne pourrez que succomber.

Au-delà d'une rencontre, d'une reconstruction, "Archer's Voice" est l'une des plus belle histoire d'amour que j'ai jamais lu.

"Bree prescott" est une demoiselle brisée, fuyant un drame familiale, voulant échapper aux démons qui l'envahissent tous les soirs, cette jeune femme vient s'installer dans une petite ville du Maine. Dès son installation, elle fait connaissance d'une voisine adorable, d'habitants accueillants, qu'elle se sent un peu chez elle. Puis au détour du chemin, un homme qui l'aide, l'observe, mais qui reste totalement silencieux fasse à ses demandes, un homme considéré comme marginal, différent. Bree, héroïne simple, qui malgré sa tristesse et ses peurs, démontre une force monumentale pour faire le bonheur autour d'elle.

"Archer" jeune homme solitaire de 23 ans, incompris, repoussé et craint par une ville, qui ne cherche réellement à le comprendre. Il vit depuis l'âge de 19 ans en apprenant dans les livres, survivant un jour après l'autre, il ne communique pas, jamais, attisant la curiosité et les rumeurs les plus folles. Cet homme qui ne désire qu'une chose : qu'on l'écoute.

"Mia Shéridan", j'aimerais vous comparer à une autre auteure : "Colleen Hoover".
Vous m'avez tout simplement émue, fait pleurer, et j'ai été totalement conquise, bouleversée non par peine, mais tellement vos mots sont poignants et vont directement dans notre âme.

Dès les premières pages, j'ai été subjuguée par cette simplicité une sorte d'humilité, je dirais une plume discrète, tout en douceur, qui fait qu'une histoire est unique. Un roman qui joue entre points de vue de "Bree" et flashback de la vie du jeune "Archer", perturbant totalement notre lecture, mais qui donne tellement de profondeur, en effet, nous ne pouvons arrêter de lire, pour connaitre le "POURQUOI ?", que c'est il passé dans les deux vies, pour détruire à jamais leurs bonheurs.

Cette auteure que je découvre comme beaucoup d'entre vous, je suppose (a part si vous lisez en V.O), ne navigue pas sur la tendance érotique, loin de là, si vous vous attendez à ce style de roman passé votre chemin."Archer" est un roman d'amour, un roman qui parle de délivrance physique, psychique. Qui donne envie de croire que le destin existe tout simplement, que malgré toutes les adversités que l'on peut traverser une âme sœur nous attends au bout du chemin.

"Archer's Voice" est, je l'espère le premier roman traduit en France et surtout qu'il ne sera pas le dernier. Mia Shéridan, j'espère sincèrement avoir l'occasion de découvrir à nouveau votre plume.

Commentaires

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)