Chronique Aly : Si seulement

Date de sortie : le 30/03/2016
Nombre de pages : 438 pages
Prix Ebook : 4,99 euros
Collection Love Passion
Lien dans la couverture ci-dessous



Alyssa, que tout le monde depuis son enfance appelle « Yale », voit enfin son rêve se réaliser. Demain, elle quittera Madison pour rejoindre le campus de la prestigieuse université, renonçant par là même à la seule chose qui pouvait la retenir dans sa ville natale : son amour caché pour Luke, son voisin et ami d’enfance. Ce dernier, membre de l’équipe de basket-ball, petit-ami de la capitaine des pom-poms girls, est à l’opposé de Yale, jeune femme timide et « intello ».

Si Alyssa n’a cessé de surveiller tous ses faits et gestes, osant à peine rêver à une réciprocité des sentiments, Luke semble avoir oublié jusqu’à son existence. Du moins jusqu’à la veille du départ pour Yale, quand il l’aborde de manière inattendue devant le cinéma pour lui annoncer qu’il va dans la même université qu’elle.

Mais quelles sont ses véritables intentions ? Renouer leur amitié d’enfance pour ne pas se retrouver seul, ou bien tout autre chose ? Alyssa, qui a renoncé à tout espoir d’une histoire avec lui, renoncera-t-elle aux promesses qu’elle s’est faites ?
Alyssa est une jeune fille banale, très bonne élève, destinée à une carrière d’avocate comme papa, dans la vie, elle a deux rêves, être acceptée à Yale, et être en couple avec son amour d’enfance, son ami d’avant Luke.
Cependant, en grandissant, la vie les a séparés, lui le lycéen sortant avec la chef des pompoms girl, et Alyssa étant à la table des matheux.

Lorsqu’ils se rendent compte tous les deux, qu’ils vont suivre les mêmes études secondaires, ils décident de se revoir.

Pourquoi Luke a-t-il peur de sa relation avec Alyssa ?

Je devrais dire que cette histoire était banale, mais les non-dits et les doutes qui m’ont assailli dès le départ, ont alimenté ma curiosité.

J’ai été conquise et je suis passée par toutes les émotions possibles, j’ai crié, détesté, aimé, pleurer, rien n’aurait pu me faire imaginer que l’histoire que me proposait l’auteure puisse être aussi intense.

Luke est un homme à femmes, il joue, il manipule presque, non pour faire du mal, mais, car il ne sait pas comment faire pour exprimer ses sentiments, comme si tout lui passait au-dessus.
Au début, je peux vous dire que je l’ai même détesté à un point dépassant le supportable, tellement je l’ai trouvé égoïste et impersonnelle face au sentiment d’autrui.

Alyssa demande juste à s’épanouir, de détruire le cocon dans lequel elle s’est caché, afin de devenir un sublime papillon. Laissant parler, ses envies, sa féminité et surtout sa sexualité.

L’histoire de Luc et Alyssa est parfois répétitive, en effet, je pourrais reprocher à l’auteure, d’être parfois tombée un peu dans la facilité, rendre une situation qui aurait pu être encore plus intense dans les sentiments, retombés dans les travers de l’incompréhension. En effet, j’ai parfois trouvé Alyssa tellement égoïste face à ce destin, qui lui a permis de vivre au grand jour, l’amour que Luke lui portait.

Cependant, je suis venue à tout pardonner, et à oublier les mauvais côtés qui auraient pu me faire décrocher de l’histoire, face à l’intensité des sentiments partagés et face au destin qui est parfois cruel.

Vous l’aurez compris si seulement est une sublime histoire d’amour dans la catégorie new adult, offrant une très belle leçon de vie, cependant, il m'a manqué en dehors des moments tendres un peu de plus de profondeur dans ce que pouvais éprouver la famille et Alyssa, comme si tout allait trop vite. Qu'en dehors des passages "érotique" l'auteure n'avait pas oser allez plus loin. 
J'aurais presque souhaité avoir un ou deux points de vue de la part de Luke, pour accentuer le côté "drame". 
Ce n'est pas un coup de Coeur, mais cela s'y rapproche grandement, mais l'auteure a réussi à me faire pleurer plus que de raison.

Commentaires

  1. oh en voilà une très jolie chronique ! par contre, pas des masses attiré par ce livre.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)