Chronique Aly : Simon Tome 1 Léon de griffes

Couverture de SIMON, tome 1 : A demi-mot
Date de sortie 31/03/2016
Prix Epub / Broché 2€99 / 11€98 
Achat numérique personnel
Lien directionnel dans la couverture pour achat





Le talentueux Simon, auteur érotique trentenaire au succès relatif et à l’humeur passablement grincheuse, désespère d’être rangé dans les mêmes rayons que la plupart des romans de gare. Désinvolte et sûr de lui, il apprend pourtant que son dernier manuscrit a été accepté à l’unanimité par le comité de relecture, à l’exception d’une voix. Stupéfait, il ne veut pas en rester là. Qui est cet impudent qui a osé retoquer son roman? Pour qui se prend-il ? Il va découvrir qu’il s’agit en fait d’une relectrice, piquante et fascinante, qui ne va pas le laisser de marbre. S’engage alors un redoutable défi pour Simon, bousculé tant dans ses certitudes que dans ses sentiments.

Simon est un écrivain de lecture érotique français. Cet homme dont le succès est plébiscité par la gent féminine,a du mal à se remettre en question.
Ses écrits sont guidés par ses envies, ses fantasmes et non via un ressenti et connaissances personnelles.
Quand du jour au lendemain, une personne du codi littéraire remet en question tout cela, Simon se retrouve perturbé et veut absolument connaître la responsable.

Léon de griffes à vraiment un style à part, une plume prenante et saisissante. Tout ce qu’il écrit reste à mon sens érotiquement excitant.

J’avais découvert sa plume, dans les vies d’adèle, un ensemble d'histoires racontant la vie palpitante d’adèle qui vivait différentes aventures et métiers.


Ici, je le découvre dans un style différent, une romance complète. Simon est un auteur masculin, d’ailleurs, je vous avoue, je me suis demandée si ce n’était pas d’une certaine façon le double littéraire de L’auteur. Dans cette histoire, Simon à certain reproche, comme son écriture un peu cru, sans sentiments, allant directement à l’essentiel, et sans mentir, c’est souvent ce que je reproche aux auteurs masculin ( pas tous, je vous rassure), mais c’est vrai que la plume masculine est souvent plus cru, je ne dirais pas vulgaire, car certaines femmes peuvent l’être, mais X. Ici, c'est l'opposé, un récit érotique où chaque mot sont sensuels.
Léon de griffes à ce pouvoir de vous capter, saisir, exciter juste avec des mots, qui sont peser et réfléchi. Il a cette capacité de vous faire rougir. 

Simon est un homme à femmes, il est séduit plus qu’il ne cherche à séduire, les femmes sont à ses pieds par son charisme sexuel et il n’est pas si calé que cela. Ses écrits faisant plus transparaître ses fantasmes que son vécu. Cet homme est qui dirait même parfois déstabiliser face à de demandes particulières, bien qu’il soit quand même doué dans son domaine.
Il cache des fêlures, des secrets que personnes n’imaginent.

Vous l’aurez compris, je suis séduite, par cette histoire érotique à souhait. Une histoire d’un homme qui écrit pour les femmes, et qui se retrouve pris à son propre piège dans la remise en question de son aura de séduction.

Léon de griffes a encore une fois réussi à saisir les attentes des lectrices, dans une lecture vraisemblablement excitante.

Commentaires

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)