Chronique Aly : Confess Colleen Hoover



Couverture de Confess
Merci hugo roman pour votre confiance
Date de parution : 07 avril 2016 
Prix Epub / Broché : 12€99 / 17€
Lien directionnel ci-dessous dans la couverture :


Auburn Reed a des plans très précis pour l'avenir et ne laissera personne se mettre sur son chemin! Mais lorsqu'elle franchit la porte d'une galerie d'Art à Dallas pour un entretien qui la pousse vers Owen Gentry. L'énigmatique artiste semble avoir beaucoup de choses à cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser sa garde pour comprendre qu'elle risque bien plus gros qu'elle ne le pensait.


Pour se construire, chacun devra tout confesser. Mais parfois, la vérité est plus douloureuse que le silence...




Comment Colleen Hoover arrive-t-elle à partir d'une histoire ordinaire, vous faire vivre un moment extraordinaire. Cette auteure est sans contexte pour moi, la number one. Confess en est de nouveau la preuve. 
Auburn dès son adolescence a vécu un drame, depuis elle tente de vivre, je dirais survivre. Une nouvelle vie, un nouveau travail, dans un seul but. 

Qui est Owen Gentry ? Quel lien à-t-il avec Auburn ?

Auburn jeune femme d'une vingtaine d'années, a du mal à survivre tant émotionnellement que professionnellement. Elle, a du déménager, trouver rapidement un travail qui ne lui convient pas. Avec une famille, qui ne la soutient que très peu, voir pas du tout. Lors de sa rencontre imprévue avec Owen Gentry, sa vie, va se retrouver chambouler de tout au tout. Lui, cet artiste-peintre, arrive à faire ressortir, tous les sentiments que la belle Auburn a réussi à enfuir au plus profond de son âme depuis des années durant. Au travers de peinture, de promesses, et d'interprétation, cette jeune femme va se libérer d'une prison.

Confess, n'est pas pour moi le chef d'oeuvre de l'auteure, mais il fait partie de son top 5, actuellement mon coup de cœur absolue de l'auteure est Maybe Someday. Confess, parle de rédemption et de pardon. Cette histoire, à quelques petits défauts à mon sens, mais, je vous l'avoue, j'ai verser ma larme plus d'une fois, mais j 'ai tout de suite compris le secret d'Auburn

Mon coup de cœur dans cette sublime leçon de vie, se porte pour Owen, ce jeune homme, qui c'est sacrifié, plus d'une fois, qui a trouver sa voie, dans le malheur d'un autre, est tous simplement saisissant, captivant. J'aurais voulu avoir plus de parties sur sa vie, le découvrir encore plus. Les tableaux introduits dans ce livre, sont tout simplement magnifiques, on ne peut exprimer ce que l'on ressent face à temps de talents. J'aurais même voulu savoir comment s'en procurer un. 


Une plume tellement directe, franche, qui ne peut qu'affranchir les personnes les plus fragiles, qui n'osent affronter la réalité, et leurs convictions. Colleen Hoover, démontre une fois de plus, que dès que l'on se libère de notre prison émotionnelle, nous pouvons réaliser que des miracles.

Vivement septembre, je vous l'avoue. que je rencontre cette femme extraordinaire, avec un talent monstrueux. 

Commentaires

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)