Chronique Aly : Flirt Tome 1 Le Club Lauren Rowe

 
Date de sorti : 4/05/2016
Collection Emoi
Nombre de pages : 380 pages 
Prix ebook : 8,99 euros
Prix Broche : 14,00 euros


Connaissez-vous le Club, où tous vos fantasmes deviennent réalité ? Rejoindre cette agence très sélecte, très chère et très mystérieuse, c'est l'assurance de faire des rencontres inoubliables. Voilà en tout cas ce qu'espère le sexy Jonas Faraday, qui rêve d'en devenir membre pour pouvoir enfin multiplier les aventures d'un soir. S'il ne lésine devant aucun argument dans sa lettre de candidature, il va bien vite être remis à sa place... Car sa « jolie chargée d'admission » ne se laisse guère impressionner par ses prétendues prouesses sexuelles. Troublé, Jonas n'a plus qu'une idée en tête : retrouver cette femme. À n'importe quel prix.

 


Comment dire, une couverture qui vous laisse perplexe, un résumé appétissant, un début prometteur, une histoire explosive en tout point.

Jonas est un homme de 30 ans, qui n’a aucun souci pour se trouver une femme à combler.

Homme séduisant charismatique, et surtout doué au lit, son seul défaut, (on va dire) c’est qu'il ne veut pas de relation amoureuse.
Il donne du plaisir, dans tous les sens du terme, il peut même dormir, prolonger la nuit, mais il n'y aura jamais plus. Ce n’est pas pour lui, il aime le challenge et faire jouir les femmes, le mieux possible .


Puis un jour son frère jumeau le redirige vers une société mystérieuse, « le club » permettant d’assouvir le plus grand nombre de rencontre, sans obligation ni perspective de plus après consommation.


Jonas faraday est un homme brut de décoffrage , il dit tout simplement ce qu’il pense et ce qu'il souhaite par écrit, ses plus sombres envies, sa conception du jeu de l'amour, sa passion pour la jouissance de la femme, jusqu ‘à écrire un message pour sa jeune chargée d'admission.

Mais il ne s’attendait pas à être surpris après avoir envoyé son dossier.

(cliquer sur l'image pour agrandir)



Oh mon Dieu, Jonas, cet homme totalement abject au premier abord, il est tellement imbu de lui-même, il sait qu’il est beau, qu’il sait satisfaire une femme, en lui donnant du plaisir, avec ses doigts sa bouche et plus, mais, par contre pour lui une femme jouit forcément, il ne peut concevoir, que la jouissance ne soit pas acquise au moment fatidique.

Quand sa jeune chargée d’admission, lui répond, il est surpris et décontenancé par ses aveux, puis un jeu de séduction s'entreprend entre eux……

Le club est un énorme coup de cœur, en effet, au début, nous nous attendons à suivre les frasques de Jonas, et je vous avoue cet homme est un dieu, il m’a fait rire aux larmes, il donne envie tout simplement de le connaitre même pour une nuit.

L’auteure, a su avec de la délicatesse et, beaucoup de perspicacité, écrire une histoire, qui au premier abord; pourrait être semblable à beaucoup de nos lectures, cependant, elle est décapante. Un style d’histoire direct et sur un homme que l'on a envie de détester, mais qui nous procure tellement de désir.



Flirt est un roman à double voix, nous commençons la rencontre avec Jonas, puis intervient avec une très grande tendresse, une jeune étudiante en droit, qui a envie de boucler le clapet d'un homme . Entre un début d’échanges de mails,… tous les deux, ont avec leurs propres moyens, des manigances pour surveiller l'autre.

Pourquoi cela fonctionne, tout simplement, ils sont l'opposé l un de l'autre, lui sur de lui, elle qui se bloque sur beaucoup de choses, elle est à la fois courageuse, mais pas téméraire.


Puis nous nous reconnaissons dans la jeune héroïne, enfin moi, je l’avoue, je me suis reconnus, un peu en elle, qui n'a pas un jour connu un homme, su procurer du plaisir, sans en prendre. Ne jamais dire jamais car cela peut arriver. Elle est tellement authentique.

Vous l'aurez compris ce roman et une tuerie monumentale, Jonas est un homme qui ferait rêver toutes les femmes, je vous laisse découvrir les raisons, puis en finissant la dernière ligne, je suis conquise par la trame qui s'annonce;




Tout n'est pas forcément blanc ou noir, mais parfois quand nous avons des doutes, il faut les suivre et Jonas aurait dû suivre son instinct.


Le flirt est diablement bon, craqué, je vous en conjure, vous ne le regretterez pas.

Une histoire Brûlante, un brasier de sensualité, un Jonas sauvage. 



Commentaires

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)