Chronique Fifi : First Love

 
 
 
 
 Date de sorti : 27 avril 2016
Nombres de pages : 336 pages
Prix Broche  : 15,90 euros
Prix Ebook : 10,99 euros
 

Axi, seize ans, est une fille bien sage et bonne élève. Surtout pas du genre à s’attirer des ennuis. Alors, forcément, quand elle propose au beaucoup moins raisonnable Robinson, son meilleur ami, de sécher les cours et fuguer pour traverser les Etats-Unis, il n’en croit pas ses oreilles. Il se laisse finalement convaincre quand il comprend que le projet de son amie est mûrement réfléchi : des étapes sont prévues, elle a rassemblé du matériel et surtout économisé depuis cinq ans en faisant du baby-sitting pour payer les trajets d’autocar et les dépenses courantes. Robinson, secrètement amoureux, accepte. Il modifie cependant la nature du voyage en volant une Harley Davidson. Puis, il volera une voiture, et ainsi de suite. Rapidement grisés par le vent d’indépendance qui souffle sur leur épopée, les adolescents laissent les problèmes de leur quotidien loin derrière eux. Jusqu’au jour où, après des mois de rémission, le cancer de Robinson se réveille.
  Axie, est une jeune fille de 16 ans, bonne élève, sage. Elle propose de sécher les cours et de partir sur la route à son meilleur Robinson à sa grande stupéfaction.
Ce roman, nous raconte l'aventure de ces deux jeunes adolescents, qui n'ont pas eu une vie facile, elle sa mère l'ayant abandonné et son père ayant trouvé du réconfort en buvant. Lui, profitant de la vie après avoir vaincu son cancer. Pourront-ils vivre leur aventure à fond? J'ai tout de suite accroché à l'histoire, les deux héros, m'ont pris dans leur filet, j'ai eu peur pour eux, j'avais envie de leur dire, non mais oh c'est fini les bêtises et puis arrive le moment où tout bascule pour Robinson et pour qui j'ai eu de la peine et aussi pour Axie. Vous l'aurez compris, je me suis vite attaché aux personnages.
La plume de James Patterson et d' Emily Raymond, nous offre une romance Young adulte, prenante, bouleversante, riche en émotions. Le plus de ce roman est comment les auteurs ont structuré le roman, en mettant des images qui immortalisent certaines scènes, au début, on ne comprend pas pourquoi, mais tout s'éclaire avec la fin du roman. J'ai eu un coup de cœur pour Axie et Robinson, que je ne peux que vous conseillez de lire leur histoire qui ne vous laissera pas de marbre, j'en suis certaine.


Brownies

 

Commentaires

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)