Chronique Fifi : Sauvage de S.C Stephens

 
Date de sorti : 13 Juillet 2016
Nombre de pages : 560 pages
Prix Ebook : 12,99 euros
Prix Broche : 17,00 euros

Griffin Hancock est le bassiste un peu bad boy des D-Bags, le groupe le plus chaud du moment.
Il a tout ce dont il rêve : une grande maison, une belle voiture, une magnifique famille. Malgré tout, cet homme sauvage et à l'ego surdimensionné en a assez d'être dans l'ombre de Kellan Kyle. Il estime être le meilleur et tout le monde devrait le savoir.

C'est pourquoi lorsqu'une opportunité se présentera, Griffin n'hésitera pas à la saisir. Le groupe n'est pas d'accord avec lui et il prend alors une décision radicale : il quitte Seattle avec sa famille pour retourner à L.A. pour y faire carrière seul.

Mais le succès n'est pas aussi facile qu'il l'aurait pensé, et qu'il pourrait avoir mis son couple en danger. Griffin expérimentera alors l'adage : "On ne connait pas la valeur de ce que l'on possède avant de tout perdre .
Kellan, Griffin, Matt et Evan, les D-BAGS sont de retour. Cette fois, c'est Griffin qui nous raconte son histoire.
Alors que tous semblent rouler comme sur des roulettes pour le groupe, notre bassiste préféré a le sentiment que les autres membres n'en n'ont rien à faire de ses propositions. Est-ce vraiment le cas ? C'est pourquoi il prend une décision qui risque de faire boule de neige au sein du groupe. A-t-il raison d'avoir pris cette décision ?
C'est un Griffin plus confiant en lui et moins fanfaron qui nous raconte son histoire et qui nous touche, et nous scotche à ses lèvres du début à la fin. Au fil des pages, on ne peut que constater le changement qui s'opère en lui, on voit éclore un Griffin beaucoup plus mure et réfléchi et qui prend conscience qu'il risque de perdre sa famille s'il continue ainsi. Mais n'est-ce pas trop tard ?
Un cinquième tome tous aussi prenant, envoûtant, captivant et rafraîchissant que les 4 premiers, et qui nous permet de découvrir une autre facette du groupe, qui est loin de m'avoir déplu et n'est pas rébarbatif bien au contraire.
Une lecture magique, géniale que je n'ai pu qu'encore une fois craquer, mais cette fois pas pour Kellan, mais pour Griffin qui pour moi dépasse Kellan, oui, vous avez bien lu, il dépasse Kellan. Comment ne pas craquer pour cet homme horripilant, mais tellement attachant et tellement sincère. Foncer dessus si ce n'est déjà pas fait et retrouver les D-Bags qui vous feront craquer, j'en suis certaine.


 
 

  Tiramisu

 

Commentaires

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)