Chronique Aly : Pandemonium Lizi Cascile & Aivy Frog Tome 1


Date de sorti : 21 Septembre 2016
Prix Broche : / euros ( à venir)
Prix Epub : 1€99
Gratuit en Illimited
De la même auteure : (cliquez sur la couverture pour être dirigé vers AMAZON)
Lizi Cascile :
 
Aivy Frog




Que faire quand les corps n’appellent qu’au désir de luxure, lorsque les hommes entrent dans nos vies pour les bousculer, allant de la plus pure des agressivités, jusqu’au plus inavouable des fantasmes ? 

Agnia est l’incarnation de la bonté et de la naïveté tandis que Proserpine a un tempérament démoniaque ancré dans sa volonté de dominer. 

Quand la douce Agnia fuit son petit village et son fiancé, en plein préparatifs de mariage, c’est chez son amie de toujours qu’elle trouve refuge. Dans un quotidien où elle embrasse l’interdit, en se vautrant dans l’adultère auprès d’un superbe quadragénaire, Proserpine cache aussi quelques blessures. 

Chacune sera tourmentée par les secrets, la culpabilité et des choix cornéliens. L’ange qui sommeille dans le coeur de Proserpine se réveillera-t-il ? Agnia révèlera-t-elle ses démons enfouis ? 
Laissez-vous guider au cœur de Pandemonium, où les péchés ne peuvent être facilement confessés.

 
Agnia est totalement déboussolée, un mariage qui lui fait peur, un homme qui l'épouse, mais dont elle n'a aucune preuve d'amour. Quand sa mère la dépose vers la gare, prétextant un rendez-vous urgent, sur un coup de tête la voilà prenant un train, direction chez Proserpine, sa meilleure amie. Fuyant, cherchant peut-être enfin les réponses à son état d'anxiété profond. 

Que cache Agnia ?
 Proserpine a-t-elle autant d'assurance qu'elle veut bien le montrer ? 

Souvent dans les romances à doubles plumes, on tente de chercher la moindre faille, les moindres indices de qui a fait quoi. Mais, là chapeau mesdames, même si je connais peut-être un peu plus la plume d'Aivy, vous m'avez perturbée totalement : 

Qui a écrit quoi ? (attention, je vais faire des suppositions) 


Une romance moderne, alliant émotion, fraîcheur, sensualité et 
surtout rebondissement à répétitions.


Agnia est une jeune d'une vingtaine d'années, qui devrait vivre les instants les plus heureux de sa vie car elle s'apprête à se marier. Cependant, cet événement est plus un sacrifice, qu'un moment de bonheur. Fuyant, lors d'une escapade avec sa maman comme alibi, elle se retrouve loin de chez elle, dans le seul but : se retrouver. Cette demoiselle, est très perplexe. À la fois, soumise, introvertie, et séductrice. Elle est une beauté qui s'ignore. Agnia, a toujours vécu sous le joug de son futur mari, une future femme des années 30 au XXIème siècle : 
fais la popote et tais-toi

Mais au fond d'elle, on détecte tout le long de notre lecture, une certaine impertinence, une envie de laisser s'échapper la femme qui se cache en elle. 


Proserpine, dis : Pro. Est-elle tout l'inverse, sûre de sa féminité, sexuellement active, elle séduit tous les hommes sur son passage, comme une succube qui s'approvisionne de leur testostérone. Cette jeune femme, qui dégage une audace et un charisme fort, cache en réalité une blessure, profonde. Sa personnalité de femme fatale n'étant qu'une façade, pour trouver un peu de tendresse et du respect, par les gens qui l'entourent. 

Pandemonium, où plutôt devrais-je dire, bienvenue, dans l'antre du "diable", ne vous fiez pas aux apparences, Agnia, ne possède pas que l'ange sur son épaule, et Pro le démon sur la sienne. Deux personnalités, pas si différentes que ça, juste avec le temps, elles ont masqué et appris à gérer, leurs faiblesses différemment, sauf qu’aujourd’hui le fait que l'une d'entre elles se retrouve proche du précipice, l'autre se retrouve fragilisée. 

Un roman que j'ai dévoré, et encore les mots sont faibles. Un fil conducteur, simple, mais qui en passant par des chemins détournés révèle une intrigue percutante et plus compliquée qu'il n'y parait, (merci l'esprit ombrageux d'Aivy ?). 

Des scènes érotiques à vous couper le souffle, tellement elles passent de douceur, à sueur de chaleur, je me suis même vue avoir envie d'un câlin, (Lizi, je crois te reconnaître et je te rends coupable des degrés dans ma lecture). 

Un récit à quatre mains, mais qui au final ne représente qu'une seule et unique plume. Deux auteures qui ont mis leurs talents en commun, et qui ont réussi à maîtriser la faiblesse de l'autre ( oui oui, j'ai trouvé des faiblesses à leurs écrits) 

Pour finir, venez rencontrer les mâles de cette histoire, vous aurez du mal à choisir. Quelque soit l'âge....Si Si je vous le garantis.. Sauf un qui est un abruti complet. 

Vivement, le tome 2, et regardez un peu plus bas...... Vous aurez comme moi envie d'en apprendre plus..... Une Exclue pour vous

Commentaires

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)