Chronique Aly : Noces Écossaises T1 La méprise du Highlander Gayle Callen




Date de sortie : 01/11/2016 
Prix Epub : 5€99 
 broché : 7€20
343 pages
Lien directionnel pour achat :

Riona ne sait pas ce qui est le pire : avoir été enlevée par le chef des McCallum, ou que celui-ci l’ait confondue avec sa cousine, qui lui a été promise avec une dot considérable. La situation paraît absurde, et pourtant son ravisseur refuse de reconnaître son erreur, persistant même à affirmer qu’elle cherche à rompre l’engagement pris par leurs familles. Et elle ne va certainement pas attendre que son oncle revienne de voyage pour rétablir la vérité. Non, elle s’enfuira coûte que coûte, au risque de déclencher une guerre des clans.
Deux jeunes femmes d'une même lignée, portant le même nom, mais n'ayant pas la même destinée. L'une, est promise à un chef écossais, pour enfin, apporter la paix, entre deux camps ennemis, l'autre est une jeune femme, délaissé par ses parents, sans importance, pouvant vivre la vie, qu'elle désire. 


Mais parfois le destin joue de vilains tours.


Qui est Catriona ?

Noces Écossaises, sur le papier et dans son résumé, laisse supposé une romance 100% highlander, avec des personnages à fort caractère, et surtout une intrigue plaisante.

Je vais tout de suite parler de ce qui fâche, pour ça se sera fait , et on pourra passer au reste.
Quand, je l'ai reçu avec près de 10 jours de retard ( dès le jour de la sortie amazon n'a pas pu me le fournir, faute de stock) je me suis précipitée dessus.

L'histoire débute en 1727, donc je vous le dis tout de suite, cette romance à une grande connotation anglaise (perruque, comportement avec les armes :  mousquetons....culottes pour les hommes) , enlevant à mon sens, le côté viril, des Highlanders, pour finir, deux trois éléments bizarres dans la traduction, mais bon, rien de dramatique, n'empêchant pas la lecture.

Maintenant, pourquoi j'ai aimé, cette romance. 

Hugh héritier du Clan McCallum, revient chez lui, après une longue période d'absence, avec sa belle fiancée. Un futur chef devant faire ses preuves auprès de son peuple, et devant apprivoiser sa future épouse. Tout semble simple,en apparence, sauf que l'épouse, est la mauvaise, enfin, elle le prétend. Deux cousines, du même âge, avec le même prénom, l'une promise à Hugh, l'autre n'étant qu'une jeune femme sans héritage.

Hugh et Riona ( Pour différencier les deux cousines l'une se fait appeler Cat l'autre Riona) , sont deux personnages for attachant. l'un cherchant sa place dans un clan, qui a été laissé à l'abandon par un père cruel, devant faire ses preuves, auprès d 'un peuple, qui demande un chef, bon et clément. Riona, elle tente par tous les moyens de protéger sa dignité, tentant à maintes reprises, d'apporter la preuve, qu'elle n'est pas celle qu'elle devrait être. Cependant, personne ne la croit. 

Riona, est une jeune femme digne, forte, elle est également très espiègle. L'auteure, à su faire d'elle une héroïne, qui ne lâche rien,  ne baissant pas les bras, face à l'adversité, mais surtout elle ne veut pas décevoir, se peuple qui attend tellement de cette alliance. 

Hugh,  est un Highlander, qui garde ses origines Écossaises, tout, en voulant faire progresser son peuple, vers les techniques anglaises, pour le faire prospérer et le rendre puissant. Cet homme, charismatique, est très têtu, mais grâce à sa ténacité et son corps de rêve, il arrive à séduire, par sa prestance qu'il dégage. 

La méprise du highlander, est une très bonne entrée en matière, une romance highlander, qui aurait pu être parfaite à mes yeux, mais il m'a manqué, ce petit plus, un peu de pep's dans la relation des deux personnages. L'auteure à privilégiée a mon sens, le côté historique, les descriptions subliment tant des paysages, que de la vie écossaise. 
Gayle Callen, a même réussi, à nous intriguer, grâce à des indices sur les deux futurs protagonistes, révélant ainsi la curiosité du lecteur, mais grignotant un peu, la fin de Riona et Hugh.

Une romance Écossaise, attachante, qui vous fera passer un très bon moment d'évasion. 


Commentaires

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)