La promesse Mia Sheridan





Format : Format Broché
nombres de pages 414
Editeur :Hugo roman 
Édition : 13 avril 2017

Quand Kira croise Grayson à la banque, elle pense avoir trouvé la solution à son problème : il est visiblement à la recherche d'argent et elle est prête à partager celui dont elle héritera si elle se marie. Il ne lui reste plus qu'à faire sa proposition, un peu inhabituelle. Grayson a promis qu'il restaurerait le vignoble familial situé en Californie. Pour cela, il a besoin de fonds. Il va accepter avec réticence la proposition de Kira. 
Apparemment, ils partagent bien peu de choses. Ils ont également des préjugés l'un sur l'autre. 
Mais, au cours d'un été, au milieu des vignes, ils vont apprendre à se découvrir, à s'apprivoiser, à découvrir que leur rencontre va peut-être leur permettre de trouver bien plus qu'un avantage financier.


Une promesse est sacrée, il faut tout faire pour la tenir, cependant parfois pour la réaliser, il faut en faire d’autres. 
Mais attention, à la fragilité des mots, et des engagements, 
qui pourrait s’avérer destructeur.

Kira et Grayson, proviennent de deux mondes différents, l’un travailleur acharné, elle provenant de la bourgeoisie américaine, fille de politiciens. Des personnalités fortes, qui se rencontrent par hasard, le destin aurait-il voulu réparer une erreur qu’il a provoquée ?

La promesse, est une pépite de sensibilités, un délice fondant mêlant humour, dérision, tendresse. Une romance, que l’on dévore sans s’en rendre compte. Un millésime digne d’un grand cru.
Kira, est une jeune femme d’une vingtaine d’années qui cherche à tout prix, son indépendance, fuyant son père, et voulant débloquer un héritage que sa grand-mère lui a légué. Cette jeune femme, à une idée farfelue, provoquer sa destinée, et narguer son père.

Kira est un bonbon. Une crème. Le genre d’héroïne avec un charisme fou qui nous fait craquer dès les premières lignes. Pétillante, drôle, alliant simplicité et prestance. De sa condition aisée, elle a su en tirer que les points forts : don De soi, générosité, une grandeur d’âme qui la rend belle aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Kira étant aux antipodes de ce que l’on peut penser d’elle.

Grayson, a toujours été le vilain petit canard. Fier d’avoir eu en héritage, le bien familial, il fera tout pour être digne de ce cadeau, passionné par le vin, fragilisé par un passé dans une maison qui n’a jamais été vraiment la sienne. Il devra faire face à une société qui le rejette et ne lui donne aucune chance de se réinsérer.

Cet homme si je pouvais le kidnapper, je le ferais. Un caractère de cochon, un corps à se damner, un regard envoûtant, tout en lui, donne envie de le détester, mais cela ne renforce que l’attirance que l’on éprouve pour cette personne ayant subi, la pire des trahisons, celle de sa famille.
La promesse est une romance comme je les aime. Tout le long, de notre lecture, les révélations intenses bouleversent nos pensées et nos acquis, les personnages, ayant de forts caractères laissant présager le pire pour la fin.

Un roman à double narration, apportant beaucoup de caractères et de fermetés dans l’action. Une histoire parfois instable, mêlant le doute, un inconfort déstabilisant, mais qui permet de conforter l’image des personnages de l’histoire. Kira et Grayson jouant sur les mots, les actes, révélant leurs personnalités et leurs faiblesses. Des personnages secondaires, ayant une place-forte, permettant ainsi à l’histoire une bouffée d’air, et surtout de ne pas s’essouffler.

Tout le long, je suis passée du fou rire, aux larmes de tristesses, L’imagination faisant le reste. Vous vous demandez surement à quel moment, ma tête à laisser divaguer mon imagination, je vous laisse lire ce livre, et trouver de vous-même. Mais je pense que l’on aura les mêmes idées aux mêmes endroits. Grayson, est une source d’inspiration.

Vous l’aurez compris, je pense, la promesse est un gros coup de cœur, une histoire cristalline, brillante et intense. On passe un excellent moment avec Dragon et Sorcière, qui gagnera à la fin une question qui restera sans réponse à part si votre curiosité vous pousse à découvrir Mia Shéridan et son style percutant.

En bref
Une romance magnétique, qui nous transporte une dégustation de vin mêlé d’embûches. Parfois amer, tantôt douce et sucrée. Mia Sheridan nous a offert une très belle histoire, qui grimpe en intensité tout le long de notre lecture.
 

Commentaires

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)