Mores G. A. O'Neill





Elle est belle, elle est jeune, elle s'appelle Charly et c'est l'un des meilleurs flics du 36 quai des Orfèvres.
Sa vie bien réglée vacille lorsque le cadavre du Président de l'Assemblée Nationale est retrouvé dans un club très spécial : Le Mores.
Cette affaire, qui touche les plus hauts sommets de l'État, met son patron sous pression. Charly et son coéquipier Anthony découvriront que Mores est bien plus qu'un club libertin et tenteront de percer le secret de son mystérieux tenancier philanthropique.

Date de sortie 13 juin 2017 
Maison d'édition : Albin michel Ma Next romance 
 Nombre de pages de l'édition imprimée : 214
Prix Kindle 5€99 Prix Broché a venir 
Lien d'achat :
En commençant cet opus, je ne savais pas à quoi m'attendre. La couverture était mystérieuse et le résumé très appétissant. Entre suspens et érotisme, tout était là pour faire un opus captivant. 
Je peux vous dire que je ne suis pas déçue. Même si, ce n'est pas un coup de cœur, j'ai lu d'une traite les 214 pages. 

Charly, dans la nuit noire, est une femme qui assouvit tous ses désirs, dans un empire où les fantasmes sont rois. À la lever du jour, elle redevient Charlotte inspecteur aux 36 quais des orfèvres, l'une des meilleures de son service. Son instinct, sa persévérance, la rendent indomptable. 

Comment Charly, va-t-elle faire face : enquêtrice, suspecte... ? 

Je dois vous prévenir, ce livre n'est pas à mettre dans les mains de n'importe qui, l'érotisme est à la fois brut, fréquent, et même parfois instable. En effet, Charlotte, qui devient Charly, quand elle doit subvenir à ses pulsions sexuelles, cette jeune femme, est une adepte du sexe d'une nuit, elle chasse de partout, dans la rue, les bars et dans des endroits très sélects comme le Mores. 

Là, où son identité, est préservée. Elle assouvit ses envies et celles des autres, quand elle jouit, elle oublie tout, son mal-être, la pression de son travail, puis elle vient à perdre pied, à prendre des risques, dans des lieux publics, l'orgasme devenant primordial comme une bouée de sauvetage. 

Vous allez peut-être penser, après ce que je vous ai dit, que cette femme est une nymphomane, le sexe pour du sexe, au début, je l'ai pensé, cependant, j'ai appris à la connaître, et je ressentais de la compassion, pour cette femme, qui se cherche. Elle est attachante, surprenante. 

Concernant, la partie Polar, je me suis vu regarder un épisode d'une de mes séries, un mélange entre du basic instinct et une enquêtrice type Dexter, qui cache son jeu. 
Tout le long, je cherchais les indices, concernant le tueur, l'auteure menant son intrigue à la perfection. Je ne l'ai pas détecté avant l'annonce finale.

L'alchimie de tous les personnages, crée une osmose parfaite. Que se soient enquêteurs ou suspects et inversement, nous sommes embarqués dans un fait divers qui nous tient en haleine.

Bien sûr, je ne vous dirais rien de plus, mais en tout cas chapeau, car j'ai été surprise. 

L'auteure, a vraiment réussi à m'épater pour un premier roman. Tout est subtilement dosé : les détails, la partie historique ( découverte du Mores), l'érotisme, et la partie enquête. Tout est du point de vue de Charlotte, cette héroïne aux multiples facettes va vous étonner. 

Mores, est une belle découverte, pourquoi pas coup de cœur, après tout ce que je vous ai dit, j'aurais voulu avoir un épilogue plus long, j'attendais une scène avec Charly, une scène explosive avec un homme. Vous comprendrez quand vous lirez. 

J'ai même cette envie, de la découvrir dans une autre enquête, connaître ce qu'elle devient, la retrouver. 

Un polar/Érotique, qui va vous tenir en haleine, vous émoustillez; 
Faites, un tour aux 36 quais des orfèvres.
Elle crut défaillir, mais les deux hommes à côté d'elle la soutinrent. L'homme qui était à genoux,se leva et la retint dans ses bras. Charlotte regarda celui qui lui avait si magistralement donné le plaisir final. Elle pouvait voir ses cheveux noirs bouclés, ses lèvres charnues au-dessus d'un menton fendu d'une fossette. Mais ce qui frappa davantage fut son regard, il avait les yeux vairons : l'un bleu et l'autre marron. 

Commentaires

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)