Chronique : Beautiful Stranger Christina Lauren



Sortie le 10/10/2013
Prix Epub : 12€99
Prix Broché : 17€
350 pages

Résumé :
Après avoir suivi les aventures de Bennett et Chloé dans Beautiful Bastard, voilà maintenant l'histoire de Sara Dillon, une amie de notre précédente héroïne et du séducteur anglais, Max Stella, rencontré à New York.

En rompant avec son petit ami infidèle, et filant s'installer à Manhattan, Sara a décidé de reprendre sa vie en main. Nouveau travail, nouvelle vie et nouvelle attitude : les hommes c'est fini, au moins pour une relation durable.

À peine arrivée, elle va pourtant tomber sur un superbe spécimen masculin d'origine britannique, Max Stella, connu du tout New York pour son amour des femmes. Jamais une seule n'a su le retenir. Jusqu'à Sara, et les photos coquines qu'elle le laisse prendre d'elle, il ne s'était jamais posé la question de construire un couple.

Face au charme viril de Max, Sara sait que finalement elle ne renoncera pas à tous les plaisirs que les hommes peuvent lui offrir...



N'ayant pas lu toute la série complète, je me suis relancée dans ma lecture de  la série Beautiful.
Beautiful stranger étant le 3ème et dernier livre de la série que j'avais lu à sa sortie, puis j'ai attendu l'ensemble des tomes.

Sara est une des meilleure amie de notre belle Chloé (héroïne du tome 1), elle décide suite à sa séparation de démarrée une nouvelle vie et elle accepte le travail dans la nouvelle société de Bennett à New York. 

Qui est Sara Dillon ?

Max Stella est-il un milliardaire coureur de jupon, habitué à la page 6 des magazines ? 

Je vais être honnête Beautiful Bastard avait été un grand moment de lecture, érotique et intense,  donc il était logique que je découvre les tomes à suivre. Cependant le tome 1.5 Beautiful Bitch avait été une énorme déception je l'avais trouvé lent et sans grand intérêt.

Donc me voilà à lire ce Tome 2 (série dytique). 
Ce que j'aime tout d'abord dans le style de Christina Lauren ( et oui deux auteures) c'est cette faculté à faire des livres érotiques sans vulgarité. Nous avions découvert Max Stella (protagoniste de ce tome) dans Beautiful bitch, il était le propriétaire de l'appartement de Marseille ou Bennett a fait sa demande en mariage). Il rencontre Sara dans une boite de nuit et bien sur la rencontre est brûlante.

J'ai trouvé que ce tome était plus abouti que le tome 1, l'histoire de Sara qui sort d'une longue et douloureuse relation. Elle est blessée, torturée et à travers cette relation elle va se reconstruire et se révélée à elle-même. 

L'histoire est plus profonde, ce jeux de pseudo relation entre les deux protagonistes qui ne se rencontrent que les vendredi pour mettre en pratique le fantasme de l'un et l'autre, est tout simplement d'une sensualité parfaite. Bien que je l'avoue la répétition des certains mots ont été un peu rédhibitoire, il existe des synonymes quand même.

Comme dans le tome 1 nous gardons le point de vue alterné des deux personnages qui donne un rythme très soutenu à la lecture et nous permet de voir réellement ce qui se passe dans leurs têtes. 

Cependant je vais peut-être vous décevoir, j'ai préféré les personnages de Bennett et Chloé, dans leurs jeux du chat et de la souris et leurs caractères, MAIS l'histoire dans la construction m'a plus interpellé dans le Tome 2. ( oui oui je sais je suis compliquée)

Sara m'a énervée plus d'une fois elle joue les dévergondée puis d 'un coup, elle est de nouveau une femme glaciale limite agaçante. 
On s'attache forcément à Max Stella milliardaire hyper sexy avec des scénarii sexuelle les plus affolant, (la scène des miroirs rooooh sublime), il est beau, chaud que demander de plus.

Pour moi le gros plus c'est que les deux auteures, nous font découvrir au fils des livres les prochains protagonistes de nos lectures. Ça nous permet déjà d'avoir un avant-goût.

 Ce tome 2 est donc très plaisant a lire, une bien belle histoire mais les scènes érotiques manque un peu d'aboutissement (la faute les termes répétitifs) et la chute est trop brutale, on arrive a la fin avec un manque. L'histoire aurait pu être mémorable si l'intrigue avait été plus développé et les personnages plus percutant. 


La série complète :

lien directionnel dans les couvertures

Beautiful BastardBeautiful BitchCouverture de Beautiful StrangerBeautiful Sex BombBeautiful Player Beautiful BeginningBeautiful SecretBeautiful Beloved

Commentaires

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)