Chronique T7 La société Sur la gamme Angela Behelle


Couverture de La Société, Tome 7 : Sur la Gamme


Résumé 

Lalie Hubert, une jeune enseignante désabusée, et Samuel Florent, un séduisant mais irascible virtuose, sont les principaux protagonistes de ce 7e opus qui se joue tel un concerto pour piano, crescendo.

Il commence sur quelques notes légères de Mendelssohn jusqu’à ce qu’Alexis Duivel en personne doive intervenir pour reprendre la baguette et imposer sa partition.

Hélas, c’est sans compter sur la sensibilité exacerbée des artistes qu’il a en face de lui.

Une seule fausse note, et le concert s’arrête.



Qui est réellement Lalie Hubert ? 
Pourquoi Samuel Florent rejette-t-il toute forme de rapprochement ?


Quand un musicien se met à pianoter une musique, un refrain, tout semble fluide et sans fausse note. Cependant il faut des années de travail et de sacrifices pour exceller dans un art.

Samuel Florent fait partie de ses hommes qui sont renfermé sur eux. Il est à lui tout seul une partition de musique , un concerto d'émotion contrôlé et linéaire. Sa vie est rodée du début à la fin. Il organise tous ses rendez-vous, Aucune dose de folie, dans le travail comme en amour. Jamais non plus jamais, il ne tombera amoureux d'une femme. Il a peur de perdre le contrôle et de faire du mal aux gens qu'il aime.
Même son adorable petite fille Manon à travers toute sa palette de couleurs, n'arrive pas à le rendre "humain". Samuel Florent est plutôt un homme qui fuit par peur de souffrir.
Manon est la bouffée d'oxygène de ce tome. Une petite fille de 6 ans. Intelligente, piquante, extrêmement perspicace même trop par rapport à son jeune âge. En effet son père ne lui as rien épargné, au contraire elle à en elle, un trop plein d'émotion tout est exacerbé chez elle. Elle ne demande juste qu'à apprendre et qu'on l'aide à comprendre.

Lalie est une jeune enseignante simple, mature mais qui cache beaucoup de choses sous des apparences trompeuses, de jeune femme sage. On lit en elle comme dans un livre ouvert. Passionnée de musique, grâce à sa tante ( une dame tout à fait charmante et plus), elle libère les émotions en elle, elle se laisse emportée par les sensations. Mais en même temps elle sait exactement comment ressentir une note, un sentiment et elle arrive à contrôler chaque chose au moment qu'elle trouve le plus opportun.

L'auteure nous emmène dans un concerto émotionnel. Ce 7ème opus vous embarque et fait exploser en vous des sentiments contradictoires. 
En effet j'ai eu du mal avec certaines scènes , que j' ai trouvé un peu répétitive , comme le mercredi. Lalie perd légèrement de son identité en voulant démontrer qui elle peut être. Je l'avoue je l'ai même  trouvé un peu indélicate par moment. Mais la douceur et l'innocence de la jeune Manon nous fait totalement oublié que les adultes parfois peuvent allez trop loin.  Surtout un enfant se fera remarqué en faisant un caprice, alors qu'un adulte fera un geste ou une action plus élevé et plus irréfléchie.
Nous continuons notre lecture car nous souhaitons connaître comment chaque protagoniste du roman vont trouver un équilibre relationnel et émotionnel.

L'auteure nous dévoile à travers un style fluide et percutant une véritable symphonie qui ne vous laissera pas indifférent. Bien sur La société reste le maître d'orchestre, mené par un Alexis toujours aussi charismatique.


La série 

Couverture : La Société, Tome 1 : Qui de nous deux ?Couverture : La Société, Tome 2 : Mission AzertyCouverture : La Société, Tome 3 : À votre service !Couverture : La Société, Tome 4 : La Gardienne de l'OmégaCouverture : La Société, Tome 5 : L'Inspiration D'Emeraude
La Société, Tome 6 : La Fille du BoudoirLa Société, Tome 7 : Sur la GammeLa Société, Tome 8 : Le Premier PasLa Société, Tome 9 : Secrets DiplomatiquesLa Société, Tome 10 : Paris - New-York

Publié également chez J'ai lu en version papier 

La Société, Tome 1 : Qui de nous deux ?La Société, Tome 2 : Mission AzertyLa Société, Tome 3 : À votre service !La Société, Tome 4 : La Gardienne de l'OmégaLa Société, Tome 5 : L'Inspiration D'Emeraude

Commentaires

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)