Chronique : Dirty Loft Saison 1 Angie L. Deryckère



Merci aux Editions Sharon Kena de m'avoir offert
 la possibilité de découvrir cette romance
 Couverture de Dirty Loft - Saison 1
Date de sortie  15/09/2015
Prix Epub / Broché : 6€99 / 14€00
Sarah, 18 ans, vient de tout plaquer pour suivre ses études à l’université cinématographique de Los-Angeles contre l’avis de sa famille et de son petit-ami. Faute de moyens, elle est obligée de vivre en colocation avec des gens qu’elle ne connaît pas, excepté Nina Spencer.
Travis, le frère de celle-ci a tout pour lui : riche, brillant et sexy. Il plaît aux filles et les collectionne sans état d’âme. Cependant, entre la belle Sarah, sa nouvelle colocataire et sa sœur avec laquelle il est en mauvais terme, le jeune homme a de plus en plus de mal à résister aux sentiments qui s’éveillent en lui.
Ensemble, ils devront vivre, résister et accepter les secrets de chacun… ce qui semble être la chose la plus difficile.


Que cache Travis ? 

Sarah tout juste 18 ans, prend la décision de s'opposer à ses parents et de partir entreprendre des études cinématographiques  à l'université de Los Angeles. Jeune femme timide et introvertie, voulant fuir une vie qui ne lui convient plus, elle se retrouve seule.

Dirty Loft nous présente le parcours d'une toute jeune adulte, très responsable malgré son jeune âge. Consciente de la vie que ses parents mènent, elle se refuse de finir cloîtré entre quatre murs avec un mari qui décide de tout. Du jour au lendemain, elle prend son courage à deux mains et décide de fuir ses amies, sa famille, pour vivre sa vie. 
Sarah est une jeune femme attachante et en même temps j'ai eu du mal à la cerner. Sarah est responsable, très vite elle trouve du travail pour pouvoir subvenir à ces besoins ( logement...),elle est également très empathique, dégageant une fragilité qui donne envie de la protéger. Mais j'ai l'impression que certaines actions de sa part sont presque faites par dépit. En effet, bien qu'elle ne veuille pas être comme sa mère, elle a des réactions en contradictions avec ses convictions, comme si elle jouait un rôle en permanence. Les seules fois où l'on découvre la vraie  Sarah c'est en amitié, quand elle veut protéger ou qu'elle se sent trahie.

Angie L.Deryckère nous offre là, une romance qui se cherche. Entre conflits familiaux, une recherche d'identité propre. Tous les héros, sont en conflit, soit avec leurs familles, soit avec eux-même, apportant à l'intrigue une force, car nous restons troubler par le comportement de chacun.
Au travers d'un texte à doubles points de vue, l'auteure apporte ainsi sont lot de réponses tout en permettant d'inclure des personnages qui vont surement perturber la suite de l'histoire.
En terminant la romance, je suis quand même légèrement mitigée.En effet je n'ai qu'une envie connaître le passé et les raisons du comportement de certains protagonistes, je veux savoir si Sarah va enfin se révéler t-elle qu'elle est. Mais en même temps il m'a manqué un peu de profondeur dans certains passages de l'histoire restant sur ma faim. Egalement le prénom du héros m'a ramené vers un autre personnage du même nom, cependant si en apparence leurs comportements sont identiques, leurs fragilités sont bien différentes. Pour finir un seul et unique passage m'a également fait penser à une autre romance, mais si l'on remet bout à bout les informations de notre lecture, tout est différent, il s'agit juste à mon sens d'une maladresse, car l'histoire est tout simplement à l'opposé de celle à laquelle j'ai pensé. 

Dirty Loft est une lecture intrigante, prenante. Dans cette première saison, l'auteure installe son histoire et ses protagonistes, captivant ou non son lectorat, en tout cas je serais présente pour la saison 2, car Sarah et Travis ont leurs propres failles et j'ai envie de découvrir tout simplement : Pourquoi ? 

 

Commentaires

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)