Chronique Aly : La musique des sombres passions Julie Garwood

Couverture de Highlands' Lairds, Tome 3: Shadow Music
 Date de sortie : 4 novembre 2015
Prix Broché / Epub : 7€40 / 5€99

Beauté légendaire, la princesse Gabrielle est convoitée par tous les barons de la cour du roi Jean. Celui-ci la promet à un vieux laird écossais afin d’assurer la paix dans les Highlands. Partie rejoindre son futur époux, Gabrielle tombe sur une échauffourée entre clans ennemis et sauve d’une mort atroce un jeune guerrier, Liam. Prise dans la tourmente des machinations politiques, calomniée par une femme jalouse, elle est honnie par tout le monde. Colm MacHugh, le frère de Liam, qui s’estime redevable envers elle, demande alors sa main. Ce barbare à la crinière blonde, auquel certains prêtent des pouvoirs surnaturels, est l’homme le plus craint d’Écosse. Mais il ne s’attendait pas à ce que sa jeune épouse se révèle si rebelle à son autorité…


L'histoire (hors prologue) débute 2 ans environ après la fin du tome 2, (le maître chanteur).

Gabrielle héritière et Princesse du royaume de saint-Biel ( désormais aux mains du roi d'Angleterre), est une demoiselle extrêmement belle et convoitée. Suite à la décision de son Roi, elle prend la direction des Highlands pour prendre époux, le Laird Monroe. Mais tant de convoitise tant du côté Anglais que des Highlands, va tout perturber.


Rentrons dans le vif du sujet, nous sommes très nombreuses à avoir attendu ce tome. La musique des sombres secrets clôturant la série highlands laird's bien que je vous avoue, certaines situations dans le tome pourraient laisser supposer une suite avec Liam MacHugh.

MacHugh, le nom vous dit quelque choses en effet nous avions fait la connaissant du laird Colm très succinctement vers la fin du tome 2 au moment où Brodick allait sauver sa femme.

Je vais être totalement honnête avec vous, je suis déçu par ce tome, même s'il a une identité propre et les personnages sont "charismatiques", l'auteure nous offre un remake du tome 2 : Légende..... Anglaise .....Trahison....

Sans pour autant approfondir l'histoire, celle-ci m'a tenue en haleine, en effet, mais beaucoup d’éléments ont perturbé ma lecture et surtout même si Julie Garwood nous parle des lairds Maitland, Buchanan, Ramsey, il m'a manqué une vrai fin, digne de ses plus grandes histoires.


Vous l'aurez compris, je suis mitigée. L'histoire débute sur une légende celle de Saint-Biel, un royaume qui a attisé les convoitises pendant des années.  Gabrielle est la princesse de ce royaume héritière par le sang de sa mère, elle garde en mémoire depuis sa plus tendre enfance, les contes qui lui sont racontés et qu'elle devra perpétuer avec les futures générations filles uniquement.
Gabrielle est une anglaise d'adoption suite à la prise de pouvoir du roi sur Saint-Biel, elle a un caractère fort, elle s'est se battre, nous l'avons remarqué grâce à son exploit au tir à l'arc, mais voilà  le premier hic. En effet tout le long du récit, la jeune héroïne est décrite comme très combative, vous allez rire sur beaucoup de joutes verbales très cocasses, cependant l'auteure n'a pas développé la caractéristique du combat à l'arc et des capacités de la demoiselle. En effet, elle qui se rebiffe, laisse le doute sur son habileté. J'ai eu beaucoup de mal à la comprendre. 

Sa phrase de prédilection : Si vous le dites ......

Colm, lui est un highlander respecté craint, puissant et légendaire. Dans le tome 2, il m'était apparu, comme une ombre, un homme que j'avais envie de découvrir. Dans sa propre histoire, il me laisse perplexe. En effet, lui qui est connu pour son devoir envers son clan, ne vouloir aucune dette, aucun châtiment ne sera mis de côté, par moments il donne l'impression d'avoir peur. En effet, il trouve face à lui une jeune femme qui lui tient tête, mais en même temps, je n'ai pas trouvé la combativité que j 'aurais aimé découvrir en lui. Il fuit. Heureusement que Brodick et Liam apportent du piquant, de pep's. Colm devenant l'homme devrait être à la fin : Sexy, brutal.

Vous l'aurez compris, l'histoire pour moi n'est pas assez approfondie. 

Julie garwood nous offre un style littéraire très différent de ce qu'elle nous avait habitués. L'histoire se déroule entre narrations et points de vues très diversifiées. Tel un ménestrel qui commencerait la narration de sa légende, puis nous passons au point de vue de l’héroïne, d'highlander, d'anglais, diversifiant un peu trop l'histoire. Même si je vous avoue, que certains narrateurs, permettent de ne pas laisser un vide dans l'histoire, ceci est grandement appréciable, mais tous les points de vue ne sont pas utiles, n'apportant  rien de plus, surtout apportant un manque considérable de joutes verbales entre nos deux héros : Colm et Gabrielle.

Pour conclure, vous passerez quand même un très bon moment de lecture avec Colm, nous retrouvons Brodick qui restera sans contexte mon chouchou de cette trilogie. 
L'histoire que vous allez découvrir est riche, une demoiselle qui vous fera rire, un highlander têtu et borné, Liam piquant  et séduisant. Mais si comme moi vous attendiez ce livre depuis plus de cinq ans, que vous connaissiez la plume de l'auteure au travers de ses écrits, autres que la trilogie : Un mari féroce ou la série lairds fiancées sur ordre du roi ou un ravisseur sans scrupules. Vous comprendrez ma déception.
j'en attendais peut-être trop, je l'imaginais tout simplement différemment.

Julie Garwood reste quand même maître des histoires des highlanders dans le top Five, des écrivains du style

Par contre une question que je me pose pourquoi avoir mis une couverture avec une blonde, alors que Gabrielle a les cheveux de nuit ? Par moments je reste perplexe mais bon c'est comme ça. 
AUTOMNE ET INTERSAISON 
 

Commentaires

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)