Chronique Aly : Crashed T3 Driven K.Bromberg





Merci Anne du Service Presse Hugo Roman pour cette découverte
Date de sortie 03/12/2015 
Prix Epub / Broché 12€99 / 17€00

Présentation de l'éditeur
Percutés par l'amour, en piste pour l'éternité
Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d'elle-même jusqu'au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise... Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu'il désire.
Une histoire d'amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fi l du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres..


Biographie de l'auteur
Kay Bromberg, auteur à succès reconnue par le New York Times et USA Today, est cette femme réservée qui réussit à dissimuler l'enfant rebelle qui est en elle – et qu'elle laisse s'exprimer chaque fois qu'elle s'installe devant le clavier de son ordinateur. Sur un coup de tête, K. Bromberg, qui vit en Californie avec son mari et ses trois enfants, a décidé de s'essayer à l'écriture. Ses premiers romans, Driven, Fueled et Crashed, qui constituent la trilogie Driven, ont été salués par la critique avant de devenir des best-sellers et d'intégrer le top 4 de la liste du New York Times et de USA Today. Elle a aussi publié une nouvelle, Unraveled, et une suite à la Trilogie Driven, intitulée Raced.

Ne me demandez pas de vous raconter le livre,
 voici, je l'espère de quoi vous donnez envie.

Il y aura plus qu'une sortie de route, des embûches des accrochages, qui perturberont la conduite vers la victoire, mais si vous êtes combatifs, toutes ses collisions vous feront ressentir que vous êtes en vie



600 pages, un pavé entre les mains, qui en le recevant m'a tout simplement fait peur. Paniquée à la fois d'envisager une fin pour l'histoire de Colton et Rylee, Bouleverser par la fin du tome 2,qui me faisait prévoir le pire. 

Ce tome, est tout simplement l'apothéose, une course contre la montre pour obtenir le drapeau à damier, Colton filant à toute vitesse vers son but premier :
Piloter.

K.Bromberg nous offre plus qu'une histoire, c'est une renaissance. Elle n'épargne personne, tout le monde sera égratigné, cabossé, malmenant les lecteurs/lectrices, présageant le pire. En effet, les blessures physiques guérissent, elles laissent souvent place à des cicatrices plus ou moins belles, même si avec le temps, une trace indélébile marque la peau à vie. Par contre, celles qui sont enfuies, celles qui égratignent l'âme , restant ouvertes, cacher derrière la colère, les peines ou tout simplement un exutoire. Pour cicatriser, il suffit de les laisser libre de s'exprimer

Vous l'aurez compris ce tome 3, est signe de combat. Tous nos héros vont devoir se montrer fort, soudé ne faire qu'un, pour ne pas perdre ce qu'ils ont commencé à construire. Oui Colton fera des erreurs, Rylee enfermera sa souffrance au plus profond d'elle, en montrant sa force de caractère, Zander se montrera courageux, Beckett et Haddie seront la conscience de nos héros, il y aura également la garce de service, même le passé qui va resurgir, créant tout simplement une histoire grandiose.  Des rebondissements à ne  plus finir, un palpitant cardiaque, des vérités affreuses, pires que ce qui ont pu être imaginé et surtout inimaginable à entendre. 

Ce roman est différent des autres, nous sommes essentiellement centrés sur Colton, ainsi que certains personnages secondaires (Dont un de mes coups de cœur). L'auteure a tout simplement réussi à sortir des sentiers battus, offrant à cette histoire, une fin parfaite. Les histoires se croisent, se terminent ou débutent. Nous découvrons les personnages sur un nouveau point de vue, la famille de Colton, surtout le père va vous percuter de pleines faces, l'amitié de Beckett vous fera aimer l'homme au grand cœur, jouant au cupidon. 
Comme vous le savez, j'avais reproché dans ma précédente chronique, une répétition du mot "PUTAIN", oh mon Dieu, j'ai cru devenir dingue avec tous nos héros masculins. Ils ont absolument tous le tic, telle une reconnaissance verbale, un tatouage ancré en eux, une façon pour eux de se reconnaître, j'avoue, parfois j 'ai crisé, mais l'histoire prenant le dessus, après si tous les hommes étaient parfait se serait ennuyeux

Ce tome est tout simplement parfait.

Si j'avais un souhait à formuler, pour cette année 2016 qui arrive à grand pas, serait d'avoir Raced ( avec la même couverture ) et le reste de la série, je me sens en manque, en terminant ma lecture. Une curiosité sentimentale : je veux connaître  Beckett, apprivoisée la pétillante Q, rentré dans la tête de Colton.

K.Bromberg a écrit une série qui caracole dans mon trio de tête des livres à lire et relire sans Faim/Fin, juste par gourmandise. Un énorme coup de cœur. 


Tornade Pluie et multi-saison

Une chanson du livre :


Commentaires

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)