Chronique Aly Babelio : mon cher stagiaire Anouk Laclos

Couverture de Mon cher stagiaire

Date de sortie : 01/06/2016
Prix Epub / Broché : 15€00 / 10€99
Lien directionnel ci dessous dans la couverture pour achat




Une pétillante quadra devenue veuve avant l’heure se voit 
confier les rênes de l’empire de champagne Van Styn.
Un jeune étudiant américain à l’ambition débordante
et au charme fou rêve d’y faire un stage.
Anouk laisse sa chance à Andrew, dont la soif d’apprentissage
va se révéler troublante...
Entre bulles de champagne et déplacements professionnels
de rêve commence alors une initiation enivrante aux plaisirs

à la française, mais jusqu’où Anouk osera-t-elle aller ?




Anouk femme de caractère dans la quarantaine, vient de perdre son mari du crabe. Devant reprendre les rênes de l’entreprise familiale, Anouk va devoir surmonter toutes les embûches qui se mettent sur son chemin .

Va-t-elle réussir ce nouveau challenge.

Mon Cher Stagiaire, est une romance à la française, loin des codes typiques des romances érotique actuelle, L’auteure nous introduit, dans la vie d’une femme d’âge mûr, qui redécouvre sa liberté de femme « célibataire » , une femme avec des envies, qui doit réapprendre à séduire et à suivre son instinct.

Je vais faire plutôt court, en effet, ce roman pourrait plaire comme ne pas plaire. Mon Cher Stagiaire est sur la seule voix de l’héroïne, nous suivons pas à pas, sa prise de pouvoir dans la société de son défunt mari, qui lui a légué testamentaire ment tout mandat sur la société familiale Van Styn Célèbre entreprise dans le domaine du champagne. Cependant, Anouk, va entrevoir nombreuses embûches sur son chemin, de simples problèmes techniques aux agressions, Anouk doit faire preuve de beaucoup de ténacité pour ne pas craquer.

En arrivant dans la société, elle va prendre sa première décision de femmes d’affaire embauchée un jeune stagiaire américain, ayant fait preuve de détermination.

Cette romance, aurait pu être un énorme coup de cœur, mais il m’a manqué une pointe d’intrigue. L’auteure avec beaucoup d’humour et d’esprit, nous raconte, l’histoire de cette femme dans un monde d’hommes. Sa nouvelle vie, ses nouvelles responsabilités, et son attirance pour des hommes de tout genre, réapprenant à éprouver du désir et du plaisir.

Nous sommes à mon grand regret sur la seule voix d’Anouk, il m’a manqué une réelle complicité entre Andrew Et elle. Ce qui aurait pu allègrement intensifier le côté sensuel et sexy des deux personnages. En effet, Andrew est trop absent à mon goût, donc malgré l’intensité de la vie d’Anouk , j’ai trouvé un léger effet cyclique, réduisant ainsi, ma curiosité.

75% du livre étant principalement sur la nouvelle vie et responsabilité de notre quadra. La relation entre nos deux héros représentant que 25% du livre.

Mon gros coup de cœur, est pour le style d’écriture de l’auteure, qui m’a tenu en haleine tout le long, les scènes érotiques étant d’une grande subtilité, et sensualité, une finesse de détails exaltant le désir et le plaisir de chaque mot. L’humour, que j’attendais à chaque page, des rires interminables, provoquant beaucoup de détentes.

Vous l’aurez compris mon cher stagiaire est une très belle romance que j’ai appréciée, un style différent, avec une écriture percutante, j’avais presque cette impression de lire, l’histoire d’une femme, qui avait décidé de mettre sa vie passé sur papier, pour pouvoir oublié une ancienne vie. Tel un journal intime, une auteure française que je redécouvrirais avec grand plaisir 




Commentaires

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)