Chronique Aly : Comment j'ai appris à voler Kathryn Holmes






Date de sorti : 3 Novembre 2016 
Nombre de pages : 380 pages
 Prix Ebook :9,99 euros 
Prix Broche : 17 euros 


Sam rêve depuis toujours d’être une ballerine professionnelle. Mais c’était avant que son corps ne s’en mêle, à s’arrondir à des endroits inappropriés… Bientôt, la jeune fille qui la regarde dans le miroir devient une étrangère.

Après une série d’attaques de panique, sa mère – qui ne fait qu’accentuer ses complexes – décide de l’envoyer dans un centre de traitement pour jeunes filles rencontrant des problèmes d’acceptation de soi. Obligée de se livrer devant de parfaits étrangers, Sam n’a plus le choix. Si elle veut participer au ballet dont elle rêve tant depuis des mois, elle doit aller jusqu’au bout du programme. Elle trouve du réconfort auprès du bel Andrew, l’un des animateurs, et apprend peu à peu à dompter ses démons.

Mais alors que les désillusions et les trahisons s’enchaînent, Sam trouvera-t-elle la force d’accomplir ses rêves ?

Une romance émouvante, mettant le lecteur, face à ses angoisses, ses peurs, et découvrir une façon de canaliser, ceux à quoi il essaye d'échapper.

Sam, est une demoiselle de 16 ans, entrant dans la puberté, un corps qui change, des formes qui s'arrondissent. Cependant, son petit ami la quitte, sa passion de la danse, se voit brisée, car les tutus, ne sont plus à sa taille, et une mère, qui lui dicte, sa façon de vivre.

Sam arrivera-t-elle à lâcher prise ?

Pour être honnête, j 'ai lu cette romance en parallèle de trois autres livres, ce qui ne m'arrive jamais ou très très rarement, mais comment j 'ai appris à voler, à réveiller en moi, un mal -être, et des complexes.

Sam, est une jeune femme, qui se dévalorise, à tout niveau, tombant parfois dans les extrêmes, mais elle tente coûte que coûte de guérir, mais cela lui fait peur. Elle, se retrouve, avec d'autres jeunes, avec talents, sportifs, artistiques, et ils vont devoir apprendre à cohabiter, ensemble, et apprendre à s'aider et affronter leurs angoisses. 

Ce roman, m'a fait réfléchir, destiné, pour adolescents, mais pas que. Il devrait être lu, par les personnes, de l'entourage, qui sans le vouloir font, souvent plus de mal, que de biens. 

Une réflexion bénigne, mais qui veut tellement dire, plus et 
qui cache souvent un message autre que celui exprimé. 

Un mal-être, peut-être montré, de différentes façons, mais au final, il y a la même souffrance. 

Comment j'ai appris à voler, est une romance puissante, qui exprime beaucoup de sensibilités, mais avec beaucoup d'espoir.

New Way, propose une fois de plus une romance exprimant un sujet fort, il n'y a pas que le harcèlement scolaire, qui peut faire souffrir, il y a aussi l'attente familiale. 

Vous l'aurez compris, ce livre, m'a fait pleurer plus d'une fois. 
Non, pas qu'il soit triste, mais il fait ressortir ce que l'on a de plus enfoui en nous.


Commentaires

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)