Chronique Fifi : Pas celle que tu crois de Mhairi McFarlane

 
 NetGalley_Logo_notag.png

Date de sorti : 5 Octobre 2016 
Nombre de pages : 486 pages
 Prix Ebook : 9,99 euros 
Prix Broche : 14,90 euros
 
Quand Edie est invitée au mariage d'un collègue à qui elle pensait pourtant plaire et qu'elle doit EN PLUS s'y rendre avec un mec odieux faute de mieux - parce que, oui, elle est seule au monde dans cette épreuve-, elle se dit qu'au moins rien de pire ne peut lui arriver. Jusqu'à ce qu'elle soit surprise dans une situation ambiguë avec le marié, et que la faute retombe entièrement sur elle. Là, vraiment, elle touche le fond. La voyant lynchée sur les réseaux sociaux et jugée par tout le monde, son boss l'exile à Nottingham pour qu'elle écrive la biographie d'un auteur en vogue, Elliot Owen. Parfait pour repartir de zéro, non? En fait, pas vraiment. Car, pour ce boulot, non seulement Edie retourne habiter chez son père avec sa soeur excentrique, mais, en plus, elle doit apprivoiser cet acteur capricieux et prétentieux. A ce stade, Edie ne sait plus très bien où elle en est, c'est sûr, mais elle n'a pas trente-six solutions, seulement deux : laisser les autres décider qui elle est ou leur prouver, ainsi qu'à elle-même, qu'elle n'est pas celle qu'ils croient.
Edi assiste au mariage de Jack, un collègue à qui elle semblait plaire, mais voilà qu'un mal entendu ce jour-là, la rend responsable de cet état de fait. Pour calmer les esprits, son patron, lui propose de travailler à une autobiographie d'un célèbre acteur. Dès le début, cette romance m'a pris dans ses filets, m'as ému, m'as transporté, m'as littéralement captivé. En effet, Edi l'héroïne est une jeune femme assez timide, qui ne veut qu'une chose la paix, mais après cette épreuve pourra-t-elle être tranquille ? Et puis, on la voit changée et s'affirmer en rentrant chez son père pour travailler à l'autobiographie de l'acteur Elliott, qui lui se montre au début un vrai goujat, une vraie tête de mule, mais qui au fil des pages crée un lien fort avec Edi ce qui laisse apparaître sa vraie nature, à savoir, un homme loyal, sensible et loin d'être celui qu'il montre. Par contre, j'ai été surprise par la relation que notre héroïne avec sa sœur qui sont à couteau tiré, mais qu'on voit transformer au fil des pages. Une romance que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire et qui m'a scotché et attendri que je n'ai pas vu les heures défilées et que je peux que vous conseillez et j'espère qu'il y aura une suite vue la fin.

Commentaires

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)