Room Hate Penelope Ward






Date de sortie :  09 février 2017 
Nombre de pages : 313 pages
Prix Broche : 17 euros
Prix numérique : 9€99

Justin et Amélia sont amis depuis l'enfance. Ils ont même été amoureux à l'adolescence. Ils ont passé toutes leurs vacances dans la maison de la grand-mère d'Amélia, leurs parents respectifs étant souvent absents.

Quelques années plus tard, ils héritent de la maison. Amélia, qui est institutrice, décide immédiatement d'aller passer ses vacances dans ce lieu qu'elle aime tant Elle est loin d'imaginer que Justin a eu la même idée. Il débarque un matin avec sa guitare et sa petite amie Jade. C'est là que les choses vont se compliquer et que les incompréhensions du passé vont ressurgir. La cohabitation va s'avérer plus que difficile


Room hate, l’instant d’une histoire, qui explose, en milliers d’émotions.


Amélia est une demoiselle d’une vingtaine d’années, qui vient d’apprendre qu’elle hérite de la maison familiale, après la perte tragique de sa grand-mère, cependant, au-delà de la douleur, elle va devoir affronter son passé. Un dernier tour de sa mamie, va la replonger au cœur d’un passé qu’elle aurait voulu oublier.

Que c’est-il passé entre Amélia et Justin ?


Room hate est le roman de février à lire, à découvrir, des sentiments à fleur de peau, une histoire singulière. Qui pourrait être simple, dans sa structure, mais qui est percutante, grâce à l'osmose, qui amorce les émotions et  les rebondissements liés à la structure de l'histoire. 


Amélia, viens de vivre un drame familials, sa grand-mère qui était pour elle sa maman de substitution , vient de décéder, au-delà de la souffrance, elle se retrouve confronter à son passé, sa grand-mère ayant rédigé un testament farfelu. La maison familiale, se voit léguer entre Amélia et son ancien meilleur ami Justin.

Elle qui avait fuie du jour au lendemain, la vie idyllique auprès de sa mamie, elle va désormais faire des choix, vivre auprès d’une personne qui l’a fait souffrir, ou fuir sa maison d’enfance

Amélia, est une jeune femme douce, en même temps d’un tempérament de feu, mais elle ne cherche absolument pas le conflit, elle veut toujours trouver un compromis, qui t’a se sacrifier, pour le bien de tous.



Justin, est un devenu un homme sexy, retrouvant la maison qui l’a recueilli enfant, quand ses parents n’étaient pas présents. Lui, l’adolescent discret, il est devenu, l’homme idéal. Auteur-compositeur-interprète, son nom circule dans le monde de la musique, lui permettant de choisir les endroits où il peut chanter, sans vraiment penser au lendemain. Cet homme, je l'ai détesté, dans le sens, où il me faisait crier par ses actions, mais bouillir de passion dans le feu qui l'anime. Vous savez le, je te déteste autant que je t'aime. Il est fidèle, passionné, obtus, caractériel, mais tellement subjuguant .

La définition de Justin, serait 
Un homme imbuvable, odieux, exécrable, un fondant au chocolat avec un cœur au caramel beurre salé, il est électrique, charismatique, chaud bouillant.

Room hate est grandiose, un mélange subtil entre émotions, ténacité. Pénélope, Ward, à une force, dans sa romance, au-delà d'un humour subtil, elle nous embarque dans un tourbillon de magie, qui nous bouscule, et nous fascine. Une structure, qui renforce le tout, ( à vous de la découvrir), et qui est sa signature, je dirais. Qui permet de ne pas croire, que toutes les histoires d 'amour sont simples, bien au contraire, les fêlures, qu'elles incluent, font que nous sommes avec un cœur qui bat à milles à l'heure, à la limite de l'explosion.

Room Hate est un énorme coup de cœur, une romance ordinaire, avec une magie particulière,  rendant notre lecture émotionnellement explosive. 

A découvrir, absolument. 

Commentaires

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)