Calendar Girl Mois de Mai Audrey Carlan


 
Date de  sortie : 4 mai  2017
Achat personnel broché
 Nombre de pages : 160 pages
 Prix Broché : 9€95 euros
Prix Epub : 5€99


Le mois de mai est chargé en émotion. 
Avant de s'envoler pour son nouveau job, Mia passe à Las Vegas où elle rencontre le petit ami de sa soeur lors d'un dîner très officiel chez les parents du jeune homme. Les tourtereaux annoncent leur intention de s'installer ensemble et de se marier. Mia a un peu de mal à digérer la nouvelle. 
C'est à Hawaï que nous la retrouvons. Elle est engagée comme mannequin pour une célèbre marque de maillots de bain. Angel D'amico veut prouver qu'on peut être belle même si on ne fait pas une taille 34. Il a créé une nouvelle ligne pour les filles ayant des formes, et Mia est son mannequin vedette. 
En arrivant dans ce lieu paradisiaque, Mia découvre son partenaire mannequin, Taï Niko, dont le corps musclé et les tatouages tribaux la font immédiatement fantasmer. 
Son séjour sur l'île risque de ne pas être de tout repos, d'autant qu'elle attend l'arrivée de sa soeur et de sa meilleure amie qui viennent la rejoindre pour une semaine de vacances.
Chaleur 

Mia, CHAPEAU..... Mademoiselle, vous m'avez donné envie de partir en voyage, des fois qu'un Samoan m 'attende. 

Tout d'abord, tes retrouvailles, étaient attendrissantes, tu te sacrifies pour ta famille, mais tu t'es rendu compte que tes choix, influençaient grandement ta petite sœur, et ta meilleure amie. 
Oui, tu travailles pour rembourser la dette de ton père, mais à quel prix ?

Tu commences à prendre du plaisir, à oublié, que ton rôle d'escorte, pourrait être assimilé à autre chose. cependant, que loupes-tu ? Tu voyages, tu rencontres des hommes exceptionnels, tu vis enfin la jeunesse, qui t'a été enlevée suite au départ de ta mère. Tu vas devoir te faire à l'idée que ta petite sœur grandit, qu'elle s'émancipe plus vite que tu ne le penses. 

Puis te voilà partie dans une île paradisiaque, tu craques le premier jour, et qui t'en voudrais. 
Un homme comme celui-ci alors que rien ne t'y obligeait, aucune femme, n'aurait pu résister au regard brûlant, en lisant ton périple, je n'ai pu ressentir cette attirance électrique, et fulgurante. 

Un homme, un sexe symbol, 1m90 de muscles, de tatouages, sexuellement étourdissant. 

Mia, que te dire, a part,  j'ai pleuré de rire,  entre tes nuits chaudes, et ta sœur, qui se pose beaucoup de questions. J'ai dévoré ton aventure.

Après, je t 'avoue, ton petit surnom, m'a surprise, "Frangine",  en effet, le mot Girly* , à du être mal traduit. Taï roule les "R" comme personne, mais dans les moments intimes, j'étais perturbée. La traductrice devait avoir ses raisons. 

Un tome qui met la femme en valeur, toutes les femmes sont belles quelques soit leur tour de taille. Une romance plus érotique, donnant des sueurs "chaudes". Pour une fois, j'ai été comblée, je ne suis pas sans réponse. J'ai appris à te connaître réellement, ta sœur est charmante, et ton amie totalement déjantée

Mia, en fermant mon mois de Mai, tu me manques déjà, vivement le mois de juin. Mon tome préféré pour l'instant. 


Résultat de recherche d'images pour "gif samoa vaiana" 

*En parlant avec des amies blogueuses on à chercher dans la version Originale, le mot employé est girly : 
définition :
Girly est un terme familier, mais surtout une tendance ou un mouvement de mode, apparu au début des années 2000 qui désigne une attitude, souvent ingénue que les jeunes filles aiment se donner. C'est la culture du rose et des couleurs vives, des strass, des paillettes, de la fausse fourrure, des jupes… une fille qui s occupe d elle

La traductrice a peut-être voulu garder l’ambiguïté, car Girly peut dire aussi petite fille, mais après, comme Mia, est une femme voluptueuse, avec une prestance, et que le mot traduit devait contenir un R , le mot princesse aurait peut-être été moins perturbant.


Commentaires

Articles les plus consultés

Vous cherchez un livre ? (comment ça non?)